Lundi, 16 Juillet, 2018

Modric double la mise (0-2, LIVE) — Coupe du monde

Edition numérique des abonnés Vant Bèf Info Russie 2018 : Jorge Sampaoli, partira ou partira pas... -
Mickael LaFromboise | 27 Juin, 2018, 00:27

France-Argentine en huitièmes de finale de la Coupe du monde, c'était attendu.

Avec lui? Des médias argentins et internationaux ont bruissé jeudi soir d'une fronde des joueurs, réclamant le départ immédiat de l'entraîneur, avant même d'affronter le Nigeria. Il a remporté la Ligue des champions en 2009, déjà la deuxième pour lui puisqu'il était déjà dans l'effectif en 2006, et vient de gagner le premier de ses 5 Ballons d'Or. Un but ultra-décisif... En cas de limogeage de Sampaoli, c'est Jorge Burruchaga, directeur sportif de la sélection, qui devrait prendre sa place. Messi et Banega passaient d'un groupe à l'autre. Quelle délivrance pour le peuple argentin en folie dans les tribunes! D'abord, Higuaín manque son face-à-face avec Uzoho (27'). Ce sera le score à la pause. D'un tir croisé, il fait trembler les filets adverses, l'Argentine est pour le moment qualifiée! Le Nigeria réclamait un nouveau penalty, pour une main de Rojo. Sans trembler, Moses prenait à contre-pied Armani pour égaliser (1-1, 50e).

Personnellement, je souhaite ardemment que le Nigéria batte et élimine l'Argentine.

Le bloc nigérian tient bon et laisse peu d'espaces. Mercado s'infiltre dans son couloir droit, centre au point de penalty et qui surgit? Marcos Rojo ! Les Argentins explosaient à l'image d'un Sampaoli fou de joie! D'autant plus, il dispose d'un contrat de 5 ans avec la sélection d'Argentine et sa révocation coûterait environ 20 millions de dollars à l'Association du football argentin (AFA).

On a eu un match avec un vrai suspense et une tension de A à Z! C'est l'inévitable Léo Messi qui a inscrit un but superbe à la 14e minute.

" Évidemment, même une équipe d'Argentine convalescente a les moyens de battre le Nigeria". Mais le suspense a rendu la rencontre intéressante à suivre avec ce dénouement superbe.

Sur un beau ballon en profondeur, Lionel Messi réussit un contrôle parfait.

En début de seconde période, Mascherano accrochait Balogun dans le rectangle.

Le capitaine de l'Argentine avait envie d'être le sauveur de son équipe et il a tout tenté!

"Je suis en colère, et très contrarié en mon for intérieur, parce que n'importe qui qui a porté ce maillot ne peut pas le voir piétiné par une équipe de Croatie qui n'est pas l'Allemagne, qui n'est pas le Brésil, qui n'est pas les Pays-Bas ni l'Espagne, a-t-il poursuivi". Puis, Messi (encore) trouve le poteau sur coup-franc (33').