Dimanche, 23 Septembre, 2018

L'Aquarius est arrivé dans le port de Valence en Espagne

La France accueillera des migrants de l'Aquarius, selon Madrid Aquarius : les migrants qui le souhaitent seront accueillis par la France
Napoleon Lievremont | 18 Juin, 2018, 06:43

Les rescapés de la Méditerranée débarquent du navire italien Dattilo, ce dimanche matin 17 juin à l'aube à Valence, après une semaine d'errance.

Le navire italien Dattilo est entré dans le port un peu avant 6 h 30 (heure locale).

Le gouvernement français a assuré jeudi soir à l'AFP que les autorités françaises feraient le nécessaire pour assurer la sécurité de l'Aquarius et les bateaux italiens l'accompagnant "pendant le temps où ces navires se trouveront dans la zone de responsabilité française de secours maritime", en l'occurrence au large de la Corse.

On compte parmi eux 450 hommes adultes et 80 femmes, dont au moins sept enceintes, ainsi que 11 enfants de moins de 13 ans et 93 adolescents mineurs, selon le dernier recensement communiqué par les autorités de la région de Valence.

Un voyage éprouvant durant lequel ils auront été le catalyseur des profondes fractures au sein de l'Union Européenne sur la question migratoire qui sera au centre du prochain conseil européen des 28 et 29 juin.

Une fois arrivés à bon port, les migrants de l'Aquarius débarqueront par groupes après un examen médical et devront attendre ensuite que leur situation soit examinée au cas par cas.

Des femmes enceintes et d'autres personnes nécessitant des soins ont été transférées vers des hôpitaux, selon la Croix Rouge, tandis que de premiers migrants ont déjà pu partir vers des hébergements provisoires.

Sur le port de Valence, une banderole clame "Bienvenue chez vous", dans différentes langues, alors que l'arrivée de l'Aquarius a déclenché un élan de solidarité.

Dans un communiqué de la présidence du gouvernement, l'Espagne avait fait savoir le 11 juin qu'elle allait honorer ses " engagements internationaux en matière de crise humanitaire " et accueillir l'Aquarius, le navire qui transporte plus de 600 migrants en Méditerranée.

"Les gens se proposent pour tout ce qui se présente: servir de traducteur, offrir un logement", expliquait Johnson Tamayo, artiste de 51 ans, l'un des très nombreux bénévoles mobilisés par la Croix-Rouge.

Le nouveau chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, a remercié le président français Emmanuel Macron en lui écrivant que "cette offre démontre que c'est dans ce cadre de coopération que l'Europe doit donner une réponse, dans un esprit de solidarité européenne au contenu réel".

"C'est un jour historique (.) Il y aura un avant et un après", a déclaré "Padre Angel", prêtre rebelle très connu en Espagne pour son travail auprès des plus démunis.

Au total, le dispositif mis en place pour cet accueil exceptionnel mobilise 2 320 personnes dont environ 1 000 bénévoles et 470 traducteurs.

Le refus de l'Italie et de son ministre de l'Intérieur Matteo Salvini (Ligue, extrême droite), homme fort du gouvernement, d'accueillir l'Aquarius a en effet plongé l'Europe dans une nouvelle crise sur la question migratoire et déclenché une passe d'armes diplomatiques entre la France et l'Italie.

Alors que l'Aquarius s'approche de l'Espagne, troisième porte d'entrée par la mer dans l'UE, près d'un millier de migrants sont arrivés dans le sud du pays à bord d'embarcations de fortune vendredi et samedi.