Mercredi, 15 Août, 2018

"Je veux garder Ronaldo" — Real-Lopetegui

De vives réactions suite à la nomination de Lopetegui De vives réactions suite à la nomination de Lopetegui
Mickael LaFromboise | 15 Juin, 2018, 00:56

La nomination de Julen Lopetegui sur le banc du Real Madrid après la Coupe du monde pourrait relancer certains chantiers sur le marché dont celui du gardien, David De Gea. Un timing bien compliqué à deux jours de l'entrée en lice de l'Espagne, face au Portugal. Mais, plutôt, le fait qu'il n'a pas informé la fédération de ses négociations avec le club Madrilène. "Je n'ai rien demandé à faire, parce qu'il m'a surpris à Moscou..."

Après une belle carrière de joueur (89 sélections, trois Ligues des champions), Hierro a été l'un des artisans de l'âge d'or de la sélection espagnole au poste de directeur sportif entre 2007 et 2011, avant de revenir occuper les mêmes fonctions en novembre. Tout en estimant aussi que, " c'est une décision très difficile car Julen est un super entraîneur ". "J'ai parlé avec eux et ce que je peux garantir, c'est que les joueurs feront tout pour aller le plus loin possible", a-t-il assuré. "Je voulais donner une conférence de presse mardi, mais Rubiales était absent et il m'a demandé de l'attendre car il était logique qu'il soit là". A la question de savoir qui allait succéder à Julen Lopetegui, Luis Rubiales a répondu qu'il n'y avait " pas encore de remplaçant ". Ce n'est pas officiel, mais les joueurs gardent Lopetegui en charge. Et voilà Hierro, une quarantaine de matches comme entraîneur en deuxième division, propulsé dans la plus grande compétition planétaire, à la tête d'un des favoris!

11h13 Lopetegui a le soutien de nombreux footballeurs qui comprennent que la meilleure chose est la continuité un jour après les débuts contre le Portugal. Nous avons agi de manière très professionnelle et honnête.

"Fernando Hierro assumera la charge de sélectionneur national à la Coupe du monde en Russie", écrit la RFEF dans un communiqué.

Mais le retentissant limogeage de Julen Lopetegui, coupable d'avoir négocié son départ pour le Real Madrid dans le dos de la fédération, a tout chamboulé. C'est finalement avec une heure et demi de retard qu'il s'est présenté devant la presse pour communiquer sa décision.