Mercredi, 15 Août, 2018

Geraint Thomas aux commandes — Dauphiné

Romain Bardet sur le podium du Dauphiné après sa 3e place au général le 10 juin 2018 à Saint Gervais                  AFP Romain Bardet sur le podium du Dauphiné après sa 3e place au général le 10 juin 2018 à Saint Gervais AFP
Mickael LaFromboise | 14 Juin, 2018, 10:03

Le grand gagnant du jour se nomme Geraint Thomas (Sky), qui prend la deuxième place et grappille quelques secondes. "C'est de cette façon que j'ai toujours couru", a expliqué en français l'Irlandais (31 ans), respecté autant pour son talent (Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie) et son mérite.

Auteur d'une accélération impressionnante dans le dernier kilomètre, le Gallois a récupéré le maillot jaune de leader au détriment de son coéquipier Gianni Moscon. Un ultime parcours enlevé par Adam Yates.

"Au classement final, le Gallois a précédé de 1'00" Yates et de 1'47" Bardet, dans une répétition partielle du Tour de France qui partira le 7 juillet de Vendée.

Dans cette étape présentant un concentré de montagne (4.170 m de dénivelé en 136 km), l'équipe du Français, offensive, a tenté de chambouler la hiérarchie, dominée par Thomas depuis vendredi. Distancé à 42 kilomètres de l'arrivée sur incident mécanique, alors qu'AG2R-La Mondiale "faisait la descente" par l'intermédiaire d'Oliver Naesen, le maillot jaune a compté jusqu'à 40 secondes de retard avant de rétablir la situation, sous l'impulsion de ses équipiers. Il a contrôlé ensuite Bardet et Dan Martin sur la partie la plus raide de l'ascension de La Rosière (17,6 km à 5,8 %) avant de les distancer irrésistiblement dans les derniers hectomètres. "Je ne suis pas rancunier mais je n'oublie pas".

Tour de France, dans moins d'un mois!

Mais l'Auvergnat peut se réjouir de sa semaine.

La longue accélération de Thomas, asphyxiante pour ses rivaux, lui a permis de se rapprocher à 4 secondes de Dan Martin qui avait pris les devants aux 3 kilomètres.