Mardi, 13 Novembre, 2018

En raison d'une liaison consensuelle, le patron d'Intel démissionne

Brian Krzanich d’Intel. Wikimedia Commons  AP Brian Krzanich d’Intel. Wikimedia Commons AP
Napoleon Lievremont | 23 Juin, 2018, 19:14

Le patron du numéro un américain du secteur est la dernière en date des grandes figures des mondes des affaires et de la politique à perdre son poste ou à démissionner en raison de relation extra-professionnelles jugées inappropriées. Une enquête réalisée par des juristes internes et externes à la société a confirmé une " violation des règles de non-fraternisation " qui s'appliquent à tous les managers indique un communiqué de la firme de Santa Clara.

Le 21 juin, la photo et la biographie de Brian Krzanich ont disparu des pages Executive Management et Board of Directors d'Intel.

Dans son communiqué, Intel précise que Robert " Bob " Swann (qui occupait jusqu'à présent les fonctions de CFO, directeur financier) assurera l'intérim et remplacera Brian Krzanich au poste de président directeur général, en attendant qu'un nouveau CEO soit désigné par le conseil d'administration. Robert Swan est directeur financier depuis octobre 2016.

En place depuis 2013, Brian Krzanich était un pur produit d'Intel, recruté à la sortie de l'université en 1982. Très récente, cette annonce a sérieusement entamé la popularité d'Intel en bourse avec une perte de 1,3 % à l'ouverture de Wall Street.

Il a récemment été salué pour avoir limité les dégâts causés par la découverte d'une faille de sécurité des processeurs Intel susceptible de permettre à des hackers d'accéder par effraction aux données des ordinateurs qui en étaient équipés. Le chiffre d'affaires et le bénéfice du deuxième trimestre sont ainsi attendus à un niveau plus élevé que prévu.