Samedi, 23 Juin, 2018

Bayer préfère supprimer la marque Monsanto — Chimie

Bayer fait disparaître le nom Monsanto mais pas ses marques Agrochimie : après leur fusion, Bayer annonce la suppression de la marque Monsanto
Napoleon Lievremont | 07 Juin, 2018, 03:10

"Il s'agit d'un élément significatif dans le financement de l'acquisition de Monsanto et de la dernière mesure concernant notre capital" liée à ce dossier, a indiqué le PDG de Bayer Werner Baumann, dans un communiqué.

Le groupe allemand Bayer annonce la suppression de la marque Monsanto, spécialiste des OGM et des pesticides.

Mais si les étiquettes changent, les produits restent les mêmes.

Le futur ensemble a beau conserver ses produits phare, dont l'herbicide au glyphosate commercialisé sous la marque "Round Up", il se déleste avec "Monsanto" d'un terme qui cristallise depuis des décennies les protestations des défenseurs de l'environnement. L'ONG redoute déjà le pouvoir et l'influence du futur mastodonte.

Le géant allemand de la chimie et de la pharmacie Bayer a annoncé qu'il va conclure le 7 juin la prise de contrôle de Monsanto pour la somme de 63 milliards de dollars et retirera également le nom, vieux de 117 ans, du fabricant américain de graines. Mais le nom de la marque a mauvaise presse: les militants écologistes associent la marque à l'utilisation de produits agricoles jugés néfastes à l'environnement.

L'acquisition de Monsanto, lancée en septembre 2016, est valorisée près de 63 milliards de dollars (53,8 milliards d'euros) en se basant sur la valeur de l'endettement de la cible en février 2018. Cette opération réservée aux actionnaires existants de Bayer portera sur 74 604 156 nouveaux titres, au prix de 81 euros l'unité.

Le groupe allemand a aussi indiqué prévoir des emprunts obligataires "de jusqu'à 20 milliards d'euros" en dollars et en euros pour boucler le montage financier.