Lundi, 16 Juillet, 2018

A Saint-Nazaire, de nouveaux contrats pour STX sur fond d'affaire Kohler

Saint-Nazaire : le chantier STX reçoit une commande de trois milliards pour trois paquebots Le chantier naval doit construire onze paquebots
Napoleon Lievremont | 18 Juin, 2018, 07:11

En effet, elle fut l'occasion d'une cérémonie officielle marquée par la signature d'une commande de plus de trois milliards d'euros, un nouveau record pour STX France.

D'un montant de 3,4 mrds€, cette commande ferme émane de la compagnie italo-suisse de croisières MSC. Par manque de capacité sur son site, STX a même dû sous-traiter plusieurs blocs des coques de ses derniers paquebots à un chantier en Pologne. Tout d'abord celle dédiée à la découpe de la première tôle du Meraviglia-Plus II, la version augmentée du paquebot Meraviglia déjà livré au printemps 2017, et la cérémonie d'assemblage du Grandiosa, sa copie conforme.

Ces annonces ont été faites au pied du "MSC Bellissima", deuxième navire de la série "Meraviglia", qui doit être remis à l'armateur en 2019.

L'annonce des nouvelles commandes porte à onze le nombre de paquebots à construire, dont six pour MSC.

Le directeur général de STX France a quant à lui tenu à remercier la famille propriétaire de MSC pour sa "longue relation de confiance" avec son entreprise.

M. Le Maire a évoqué l'avenir de STX, qui doit être repris par l'Italien Fincantieri. Il faisait allusion aux désaccords entre Paris et Rome autour de la politique migratoire. Malgré un accord signé entre la France et l'Italie en septembre pour le rachat de 50 % du capital de STX France, les deux parties attendent toujours l'autorisation des autorités de la concurrence européennes.

M. Le Maire s'est voulu rassurant: l'accord "est un accord solide". "J'aurai un entretien dès la semaine prochaine avec mon homologue italien, [Giovanni] Tria, pour lui redire que cet accord est un accord stratégique, qui dépasse les petites irritations du moment, qui passeront", a-t-il dit. Il a notamment représenté à partir de 2010 l'Agence des Participations de l'État (APE) auprès de STX France.