Jeudi, 16 Août, 2018

Visite surprise de Kim Jong-un en Chine

Kim Jong-un et Donald Trump doivent prochainement se rencontrer Kim Jong-un et Donald Trump doivent prochainement se rencontrer. KCNA Kevin Lamarque Reuters
Manon Joubert | 09 Mai, 2018, 06:26

Le Président Trump a fait savoir que le secrétaire d'État américain Mike Pompeo était en route pour la Corée du Nord où il préparera les entretiens prévus avec Kim Jong-un. Divisés au sujet du programme nucléaire nord-coréen, ils ne s'étaient jusqu'alors pas vus depuis leur arrivée au pouvoir, au début de la décennie.

La Chine a rejoint la campagne menée par les Etats-Unis pour sanctionner la Corée du Nord pour ses programmes nucléaire et de missiles.

L'agence nord-coréenne KCNA a de son côté affirmé: " Les deux dirigeants ont échangé de chaleureuses salutations, incapables de contrôler leur joie de se revoir après un mois environ!

"Nous avons travaillé avec la Chine sur le problème de la Corée du Nord, comme le président (américain) l'a indiqué clairement, et nous espérons que la Chine utilisera son influence unique pour s'assurer que la RPDC est sérieuse pour des négociations crédibles qui mèneront à une dénucléarisation permanente et vérifiable de la Corée du Nord", a indiqué Katina Adams, la porte-parole du département d'Etat dans un e-mail envoyé à l'agence de presse Yonhap. Kim et Trump est en préparation pour fin mai ou début juin dans un lieu qui sera annoncé " bientôt", a révélé vendredi l'hôte de la Maison Blanche.

La rumeur circule que Xi Jinping est actuellement à Dalian et y a retrouvé le dirigeant nord-coréen.

La nature des mesures souhaitées n'était pas précisée dans les propos rapportés par Chine nouvelle.

Kim a également rencontré le président sud-coréen Moon Jae-in fin avril et a été d'accord pour poursuivre une "dénucléarisation complète" de la péninsule coréenne et chercher un traité de paix pour mettre fin officiellement à la guerre de Corée (1950-1953).

Trump et Xi "ont convenu de l'importance de continuer à imposer des sanctions contre la Corée du Nord jusqu'à ce qu'elle démantèle définitivement ses programmes nucléaire et balistique", a-t-elle ajouté.

Dans la journée, des médias japonais et sud-coréens avaient révélé qu'un haut responsable nord-coréen avait été reçu à Dalian, à quelques centaines de kilomètres de Pyongyang, mais sans pouvoir affirmer avec certitude qu'il s'agissait bien du jeune dirigeant nord-coréen.