Vendredi, 25 Mai, 2018

Une cagnotte d'un million d'euros pour les cheminots

250 millions d'euros de pertes dues aux grèves à la SNCF Une cagnotte d'un million d'euros pour les cheminots
Napoleon Lievremont | 04 Mai, 2018, 10:02

"On n'est pas contre une réforme mais on est contre cette réforme", a déclaré à l'AFP David Rotolo (CGT) à Lille, où 100 à 500 manifestants (selon la police et la CGT) se sont rassemblés devant la préfecture, avant de défiler dans le centre-ville.

Cette cagnotte a été initiée le 23 mars par le sociologue Jean-Marc Salmon "pour pallier aux retenus de salaires". À Paris, plusieurs centaines de cheminots - rejoints par des étudiants, enseignants, électriciens, gaziers, postiers. - se sont réunies devant l'École militaire.

Les responsables syndicaux ont ensuite pris la parole pour dire, à l'instar de Laurent Brun (CGT-Cheminots), que "les cheminots ne faiblissaient pas" et qu'ils "ne lâcheraient rien". Le taux d'agents soumis à déclaration ayant annoncé leur intention de faire grève pour ce jeudi était de 29,8% contre 32,2% le 24 avril, "dernier jour ouvrable comparable avec la situation de demain, 3 mai", selon la direction. 56,7 % des conducteurs et 24,74 % des aiguilleurs étaient mobilisés, ce qui est moins que le 24 avril. "Même s'il y a " des hauts et des bas ", la grève est " installée " et " se maintient à un haut niveau ", a commenté le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Dans le détail, la SNCF prévoit jeudi un TGV sur deux, un Transilien sur deux, deux TER sur cinq, un train Intercités sur trois, ainsi que trois trains sur cinq à l'international.

Dans les airs, le trafic est aussi ralenti chez Air France, mais moins que lors des onze journées de grève précédentes.

Comme à la SNCF, cette nouvelle séquence de grève devait se poursuivre vendredi, jour où la direction d'Air France fera connaître le résultat de sa consultation sur son projet d'accord salarial.

La prochaine séquence de grève à la SNCF aura lieu les 8 et 9 mai. Or, c'est précisément sur ces thèmes que les cheminots souhaitent un geste.

Un rassemblement est prévu lundi 7 mai à 10 h 30 place Vauban à Paris, à l'initiative de Sud-rail.

L'association "Solidarité cheminots grévistes 2018", composée des organisations syndicales de cheminots ainsi que des artistes et intellectuels à l'origine de la cagnotte, se chargera de "faire remonter les dossiers".

Le gouvernement fait face à divers mouvements sociaux qui peinent à s'agréger, malgré les tentatives de partis de gauche et de syndicats.

Une "manifestation pot-au-feu" se tiendra samedi entre Opéra et Bastille pour faire la "Fête à Macron", un an après son arrivée à l'Elysée, à l'initiative du député LFI François Ruffin et des instigateurs du mouvement "Nuit debout".