Jeudi, 15 Novembre, 2018

Santé connectée: Nokia revend la start-up française Withings à son cofondateur

Le cofondateur de Withings Eric Carreel en septembre 2015. YouTube  La Revue du Digital Le cofondateur de Withings Eric Carreel en septembre 2015. YouTube La Revue du Digital
Charles Cochet | 03 Mai, 2018, 09:55

La société IoT, rachetée en 2016 par Nokia, pourrait prochainement retrouver son indépendance et... son fondateur. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin du deuxième trimestre 2018 et la vente comprendrait à la fois les produits grands publics et ceux destinés aux entreprises. Et c'est Eric Carreel, le fondateur de Withings, qui négocie son rachat.

Deux ans après, c'est la déception.

Les activités de licensing de Nokia Technologies ne sont pas affectées par cette annonce.

Pour le moment, aucun montant n'est évoqué. Si une centaine d'ingénieurs travaillait déjà sur la santé connectée chez Nokia, c'était uniquement pour le marché B2B.

La santé numérique est l'un des domaines sur lequel Nokia comptait comme relais de croissance dans un contexte difficile sur son marché traditionnel des équipements de réseaux télécoms.

Le chiffre d'affaires de Nokia a baissé de 3% en 2017 à 23 milliards d'euros. Car l'entreprise n'a pas vraiment rencontré le succès en réadaptant à sa manière les objets connectés - montres, thermomètres, pèse-personnes. - créés par la startup française.

Comme la société l'a noté dans un communiqué de presse, la vente de Digital Health à Carreel s'inscrit dans la nouvelle orientation de Nokia, qui vise à devenir avant tout une "entreprise business-to-business et une société de licence ".