Dimanche, 22 Juillet, 2018

Nucélaire iranien : premier entretien Mogherini-Zarif à Bruxelles

Mohammad Javad Zarif en tournée pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien L'Iran critique auprès de l'ONU le «mépris» américain pour le droit international
Manon Joubert | 16 Mai, 2018, 17:50

Après Pékin, le chef de la diplomatie iranienne est attendu ce lundi à Moscou, d'où il se rendra à Bruxelles pour rencontrer ses homologues français, allemand et britannique. Ils veulent également lui "assurer des crédits à l'exportation et faciliter les investissements", a-t-elle ajouté sur le récit de 20 Minutes.

Selon elle, bien qu'elles ne se soient mis d'accord sur aucune garantie au sens juridique, les parties ont discuté de mesures économiques concrètes et spécifiques pour soutenir cet accord.

Le ministre iranien a fait preuve d'un optimisme prudent vis-à-vis des possibilités de sauver cet accord historique, prévoyant une levée des sanctions en contrepartie de l'engagement de ne pas se doter de l'arme nucléaire.

"Nous avons regretté le retrait américain du PAGC". "Nous disons aux Iraniens: +Vous restez, nous restons (dans l'accord)+, a expliqué la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini". Les Iraniens espèrent désormais "être capables d'établir un cadre futur clair pour l'accord", avait déjà déclaré Zarif à Pékin, avertissant que l'Iran était "prêt pour toutes les options" si ses intérêts n'étaient pas assurés.

M Mogherini "fera rapport" de ces entretiens mercredi soir 16 mai aux dirigeants de l'UE réunis en sommet à Sofia.

" Si l'Iran respecte ses engagements, l'UE respectera les siens. Beaucoup dépend de ce que nous pouvons faire dans les prochaines semaines", a déclaré M. Zarif aux journalistes à l'issue d'une rencontre avec la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et ses homologues français, allemand et britannique.

Mais en échange de leur soutien, les Européens attendent des concessions de l'Iran pour dissiper les inquiétudes suscitées par son programme de missiles balistiques.