Samedi, 20 Octobre, 2018

Les Occidentaux et l'ONU accusent Abbas de propos antisémites — Israël

Israël et les États-Unis accusent le président palestinien de propos antisémites «Offenses antisémites»: les propos de Mahmoud Abbas condamnés à l'Onu
Manon Joubert | 04 Mai, 2018, 10:02

"De la façon la plus grossière, il prétend que les juifs d'Europe ont été persécutés et massacrés non pas parce qu'ils étaient juifs, mais parce qu'ils pratiquaient le prêt à intérêt", a affirmé Benjamin Netanyahou, appelant "la communauté internationale à condamner cet antisémitisme". Ces déclarations ont touché une corde très sensible en Israël. Mais pourquoi est-ce arrivé?

"Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a décidé de profiter de son discours d'inauguration du Conseil national palestinien pour répéter des offenses antisémites les plus méprisantes, y compris les hypothèses selon lesquelles le comportement social des juifs aurait provoqué l'Holocauste. Il est temps qu'il disparaisse".

"Un négationniste restera un négationniste", a déclaré le Premier ministre israélien.

Et d'ajouter que la négation des liens historiques du peuple juif avec la terre et les lieux saints à Jérusalem sont contraires à la réalité.

Nikolaï Mladenov a réfuté les " théories du complot ". Abbas "a maintes fois répété qu'il respecte la foi juive et que notre problème est avec ceux qui occupent notre terre", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le président de l'Autorité palestinien avait déclaré lundi que l'antisémitisme en Europe était la conséquence des activités sociales des Juifs, notamment dans l'usure.

Ce n'est pas la première fois que le président palestinien est soupçonné ou accusé d'antisémitisme. Ces mots avaient été interprétés comme la version moderne d'une accusation médiévale contre les juifs. "La Palestine est le berceau des trois religions monothéistes et nous rejetons les attaques contre toutes les religions", avait-il dit.

"La France appelle chacun à agir dans un esprit de paix et de dialogue, afin de créer les conditions nécessaires à une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens". Un effort pour surmonter les divisions délétères avec le mouvement islamiste Hamas a largement périclité.