Mercredi, 15 Août, 2018

La rupture d'un barrage fait des dizaines de morts — Kenya

20 morts dans le rupture d'un barrage au Kenya Au Kenya, la rupture d'un barrage fait au moins 20 morts
Manon Joubert | 11 Mai, 2018, 01:03

La rupture du barrage a été provoquée par de fortes pluies qui touchent l'est de l'Afrique depuis deux mois, touchant au total près d'un million de personnes.

La rupture d'un barrage près de la ville de Solai à environ 200 km au nord-ouest de Nairobi au Kenya a provoqué "d'énormes dégâts", emportant deux villages et faisant au moins 21 morts, indiquent les services gouvernementaux et de secours, jeudi. Plus de personnes piégées par la boue pourraient être découvertes au fil de l'opération de secours. "Le bilan est désormais de 27 morts", a déclaré jeudi à la presse Gideon Kibunjah, responsable policier régional, révisant à la hausse un premier bilan de 20 morts. "C'est une catastrophe car la plupart des habitants étaient endormis quand la tragédie s'est produite et leurs maisons ont été emportées " par les eaux.

Le barrage de Solai servait à l'irrigation des fermes et des exploitations agricoles des populations riveraines. Quelque 132 personnes ont trouvé la mort à travers le Kenya dans les inondations engendrées par les pluies diluviennes qui continuent de s'abattre sur le pays depuis début mars, a annoncé la Croix-Rouge kényane, relavant que 48.477 ménages ont été déplacés, soit 260.200 personnes qui ne sont pas dans leurs foyers en raison des niveaux de l'eau. La Somalie a également été durement touchée, après avoir connu une grave sécheresse.