Jeudi, 16 Août, 2018

La chanteuse Maurane retrouvée morte à son domicile — Belgique

Maurane en 2011 Maurane en 2011 Crowd Spark PATRICK PIROTTE AFP
Max Fresnel | 09 Mai, 2018, 06:26

" Une chose est sûre, la chanteuse est malgré tout très peinée par la disparition de son amie: " Elle me manque, elle me manquera toujours dans ma vie. Elle était heureuse de préparer un nouveau projet. Elle fait paraître son onzième et dernier album "Ouvre" en 2014, avant de lever le pied en raison de problèmes aux cordes vocales. Et ça avait eu des conséquences sur sa voix.

La Belgique vient de perdre une grande chanteuse. Maurane rencontre enfin le succès après sa première scène à Paris, au sentier des Halles. "Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis". Sur les réseaux sociaux, la jeune femme s'est contentée de changer ses photos de profil et de couverture choisissant pour l'occasion une seule et même image noire. Moi, qui sortais ainsi soudain, en sursaut, un peu abasourdi, des limbes de mon sommeil, je n'osais, face à ce décès inopiné, y croire, aussi surpris que dépourvu: "Maurane, morte?" "Quand j'ai appris cette nouvelle à quatre heures du matin je me suis effondrée. Elle venait passer les vacances à la maison". D'autres analyses seront également effectuées, indique le parquet.

Si Maurane n'a habité en cité Lainière que durant deux ans, entre ses 6 et 8 ans, son père, Guy-Philippe Luypaerts y a vécu durant plus de trente ans et y a dirigé le conservatoire jusqu'en 1996. Un disque, hommage à Jacques Brel, dont le premier single devait sortir cet été.

En 2015, La Meuse Verviers consacrait une page à Maurane pour son retour à Verviers après 15 ans.

"Elle a commencé sa carrière dans les rues et les cafés-théâtres de Bruxelles": la Ville de Bruxelles rendra hommage ce soir à Maurane, en diffusant quelques-uns de ses plus grands tubes sur la Grand-Place. Sans oublier des titres emblématiques comme "Sur un prélude de Bach " écrit par Jean-Claude Vannier, "Toutes les mamas " ou encore "Qui es-tu Marie-Jeanne?" Passez un joli week-end. Aucune intervention d'un tiers n'a été constatée. Ses paroles semblent venues tout droit, désormais, d'un autre monde. Elle est repérée par le compositeur français, Pierre Barouh, alors qu'elle participait en 1979 au spectacle " Brel en mille temps ". De son vrai nom Claudine Luypaerts, l'artiste s'est éteinte à l'âge de 57 ans. Avec, dans la foulée, l'enregistrement de son premier album: "Danser". Les résultats de l'autopsie ne seront pas connus avant plusieurs semaines.

Quelques personnes ont par ailleurs déposé dans la journée, sur le pas de la porte de son domicile à Schaerbeek, des fleurs et messages, notamment ce mot adressé à la chanteuse: " Ton départ nous laisse sans voix...

Elle a été retrouvée inanimée dans son lit, lundi, aux alentours de 20h.