Mercredi, 15 Août, 2018

Google présente YouTube Music, un concurrent de Spotify, Apple Music et Deezer

Lire      You Tube va lancer sa propre plateforme de streaming musical en France Lire You Tube va lancer sa propre plateforme de streaming musical en France
Charles Cochet | 18 Mai, 2018, 04:12

Il s'agit d'une refonte du service par abonnement YouTube Red, lancé fin 2015, qui proposait de la musique à la demande sous une forme similaire à celle de ses concurrents Spotify ou Apple Music avec, en plus, accès à la plateforme vidéo YouTube sans publicité.

Le service sera gratuit avec de la publicité mais une version payante, YouTube Music Premium disponible pour 9,99 dollars par mois, permettra d'en profiter pleinement avec la possibilité d'écouter des titres en arrière-plan ou bien encore de télécharger des vidéos.

C'est l'annonce du jour sur le blog Google consacré à sa plateforme YouTube, après plusieurs essais infructueux dans le milieu musical, la Firme de Mountain View a donc souhaité en remettre une couche en se donnant les moyens. L'entreprise affirme dans son communiqué qu'il sera capable de faciliter grandement les recherches des utilisateurs.

Avec YouTube Music, Google veut partir à l'assaut de Spotify et d'Apple Music.

La découverte de la musique est littéralement au centre de la nouvelle application YouTube Music, l'écran d'accueil recommandant de manière dynamique une nouvelle écoute en fonction de votre historique, de votre emplacement et de votre activité. Dans les semaines qui suivront, le service sera aussi dispo en Autriche, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Irlande, Italie, Norvège, Russie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Google Play Music. Un service maison concurrent, donc, maintenu pour le moment, sans que l'on comprenne pourquoi.

C'est le 22 ami prochain que Youtube dévoilera au public sa propre plateforme de streaming. "À l'aéroport? On vous recommandera quelque chose de relaxant avant un vol. À la salle de gym?"

Autre changement, YouTube Red deviendra YouTube Premium pour 11,50 dollars par mois (soit environ 9,75 euros) et les abonnés pourront donc avoir accès à la musique mais également aux contenus originaux (séries, docu-réalités.) déjà disponibles.

Face à Apple Music et à ses 50 millions d'abonnés, le chemin s'annonce long, d'autant plus que le moteur de recherche dispose aussi de Google Music, qui doit rester en place - avant d'être fusionné avec YouTube Music?

En parallèle, la filiale de Google toilette aussi son offre YouTube Red, lancée en 2015.