Mardi, 14 Août, 2018

Giroud : "Ça y est, on est en mode Coupe du monde"

Giroud sur Rabiot ''Je peux comprendre la déception'' Giroud sur Rabiot : « C’est dommage, parce que c’est un super mec »
Mickael LaFromboise | 29 Mai, 2018, 01:52

Absent de la liste des 23 sélectionnés pour la Coupe du Monde en Russie, Adrien Rabiot a envoyé un mail à Didier Deschamps pour expliquer qu'il renonce à faire partie du contingent des 11 réservistes de l'équipe de France. Je veux aider l'équipe de France à atteindre ses objectifs.

Quatorze joueurs sans expérience de la compétition internationale: est-ce un risque? Si je peux apporter quelques conseils ou répondre aux quelconques attentes de mes partenaires, je le ferai avec plaisir. On a beaucoup de jeunes joueurs très talentueux.

"Si on veut être tatillon, peut être qu'il manque de l'expérience". Bien au contraire. "Il faut dire que je m'en suis bien servi (de la comparaison). Je me suis nourri de tout ça pour grandir en tant qu'homme et en tant que joueur". Ce qui est sûr, c'est que ça me suit tout au long de ma carrière. Si j'ai une force de caractère, c'est lié à toutes ces péripéties.

Quel premier bilan tirez-vous de ces premiers jours de rassemblement? Dans la vie d'un homme ou d'un sportif de haut niveau, ce sont des moments importants qui permettent de passer un cap ou de baisser la tête. On se serre tous les coudes. "J'ai décidé d'accueillir ça comme un défi, de m'en servir pour m'améliorer, progresser, garder la tête haute et être efficace et fier de ce que j'accomplis avec l'équipe de France". "Cet état d'esprit, il faudra le garder jusqu'au bout".

Je ne sais pas.

R: "Il y a beaucoup de nouveaux joueurs, donc je ne sais pas si on est plus forts, mais y a peut-être plus de diversité, de joueurs plus jeunes, plus talentueux, plus prometteurs". Voilà, c'est tout. C'est dommage, parce que c'est un super mec et un très bon joueur. Mais pour l'attaquant de Chelsea, tout cela ne masque pas son plaisir d'être en équipe de France et il estime que cela ne le perturbe pas, sa rage de vaincre sous le maillot tricolore étant toujours aussi énorme avant ce Mondial en Russie. Je ne saurais pas dire laquelle est la plus forte. "L'étape suivante, c'est de la ramener (la Coupe du monde)". J'étais dans le sud, je me souviens des deux buts de Zizou.