Jeudi, 16 Août, 2018

Donald Trump s'exprime ce vendredi devant la NRA — Armes à feu

Le congrès annuel de la National Rifle Association, le 4 mai 2018 Dallas Texas États-Unis Le congrès annuel de la National Rifle Association, le 4 mai 2018 Dallas Texas États-Unis
Manon Joubert | 05 Mai, 2018, 01:48

Ce vendredi à Dallas, durant un discours à la convention la National Rifle Association (NRA), le lobby pro-armes comptant plus de cinq millions de membres aux Etats-Unis, Donald Trump a répété une nouvelle fois ses propos en joignant cette fois des gestes à sa parole.

"Mais si un employé, ou juste un client avait eu une arme, ou si l'un de vous dans l'assistance avait été là avec une arme pointée dans la direction opposée, les terroristes auraient fui ou se seraient fait tirer dessus, et ça aurait été une toute autre histoire", a argumenté Donald Trump.

Devant les journalistes, M. Trump s'est d'ailleurs réjoui de la "foule record" présente cette année.

Donald Trump utilise à nouveau les attentats de Paris pour justifier sa politique sur les armes à feu aux Etats-Unis.

Le président avait toutefois précisé plus tard qu'il souhaitait modifier très modestement le système de vérification des antécédents et avait même proposé d'armer les enseignants.

"Elles ont été tuées brutalement par un petit groupe de terroristes qui avaient des armes, ils ont pris leur temps et les ont tués un par un", a poursuivi le président américain. Boum, viens là; boum, viens là; boum, viens là.