Mardi, 14 Août, 2018

Désodorisants et diffuseurs d'huiles essentielles : 60 millions de consommateurs lance l'alerte

Allergies: Mal utilisées, les huiles essentielles sont-elles dangereuses pour la santé? Désodorisants aux huiles essentielles : jusqu’à 23 ingrédients indésirables détectés par 60 millions de consommateurs - LCI
Napoleon Lievremont | 27 Mai, 2018, 10:28

Très en vogue, les désodorisants aux huiles essentielles "assainissants", "purifiants" ou "rafraîchissants" ont, à tort, une bonne réputation, selon le magazine 60 Millions de consommateurs. Le magazine 60 Millions de consommateurs le rappelle dans son dernier numéro.

Son conseil: aérer plutôt que désodoriser son intérieur. Le verdict est sans appel: les huiles essentielles utilisées en spray ou en diffuseur contiennent des allergènes et des irritants. Et les statistiques sont préoccupantes: un spray sur deux serait à proscrire!

Comme on vous l'expliquait déjà dans un article il y a quelques mois, les huiles essentielles " sont des extraits de végétaux, obtenus par distillation, sous une forme ultra-concentrée ". Une façon de rappeler que "naturel" rime parfois aussi avec "risques potentiels", souligne le mensuel de l'Institut national de la consommation.

Le magazine a testé 12 aérosols et sprays et cinq diffuseurs passifs "représentatifs du marché" qui incorporent des ingrédients naturels.

En plus de ces substances allergisantes, l'association de consommateurs pointe du doigt les composés organiques volatils (COV).

Allergies: Mal utilisées, les huiles essentielles sont-elles dangereuses pour la santé?
Alerte aux désodorisants aux huiles essentielles néfastes pour la santé

De nombreuses molécules potentiellement allergisantes sont présentes dans les huiles essentielles, comme le limonène, le gérianol ou encore le linalool. Elles renferment une très forte concentration en principes actifs aromatiques à l'origine de leur puissance mais aussi de leur dangerosité et de leur toxicité.

Il s'agit donc de gouttelettes émises par les sprays en question et qui peuvent être inhalées mais aussi retomber sur la peau.

"Parmi les plus mal notés, comprenant jusqu'à 23 ingrédients indésirables, le magazine de consommateurs épingle le spray assainissant " Baccide " et le spray aérien " Puressentiel ". Le limonène, le géraniol et le linalol sont les trois substances parfumantes allergisantes les plus fréquemment retrouvées dans l'échantillon, écrit le périodique, notant en outre que leur présence n'est pas systématiquement affichée sur le packaging.

Les personnes allergiques ou asthmatiques sont les plus vulnérables face à ces produits.