Samedi, 26 Mai, 2018

Audi interrompt la livraison de 60 000 modèles — Dieselgate

Pollution: Audi soupçonné d’avoir triché sur 60.000 véhicules supplémentaires Getty Images
Napoleon Lievremont | 10 Mai, 2018, 05:54

Le patron du constructeur d'Ingoldstadt, Rupert Stadler, avait indiqué que des irrégularités avaient été découvertes lors de contrôles internes et signalées aux autorités compétentes.

A en croire une enquête lancée par la KBA (l'agence fédérale de l'automobile), le constructeur Audi aurait manipulé des A6 et A7 à hauteur de 60.000 exemplaires, dont 33.000 en Allemagne.

L'agence fédérale de l'automobile KBA n'a pas indiqué si elle envisageait ou non des rappels de ces voitures. Les voitures aux Etats-Unis ne seraient pas concernées toutefois. Le constructeur a souligné de son côté qu'une mise à jour de son logiciel serait mise à disposition " en concertation avec ou sur ordre des autorités ".

D'après la presse allemande, la fraude concerne le système antipollution AdBlue, un liquide qui " aspire " le dioxyde d'azote (NO2). L'injection du liquide en moindre quantité dans le pot catalytique pour en limiter la consommation, émettrait donc plus de gaz polluants.

Audi est à nouveau rattrapée par le "dieselgate ", le scandale lié à la manipulation massive de moteurs diesel destinée à contourner les tests anti-pollution qui secoue sa maison-mère Volkswagen depuis septembre 2015.

Contacté par l'AFP, Audi, qui doit tenir mercredi son assemblée générale annuelle, a déclaré qu'il s'exprimerait ultérieurement sur les nouveaux soupçons de la KBA.