Samedi, 20 Octobre, 2018

Un sénateur centriste accompagnait Jean-Vincent Placé — Altercation

Exclusif- Nabilla Benattia et Jean Vincent Placé au restaurant RACHID BELLAK BESTIMAGE Jean Vincent Placé secrétaire d'Etat chargé de la réforme de l'Etat et de la simplification- Sorti
Manon Joubert | 07 Avril, 2018, 12:40

Après son altercation dans un bar parisien et son arrestation mercredi soir, l'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé sera jugé le 11 juillet par le tribunal correctionnel de Paris, a appris franceinfo par le biais de ses avocats, ce vendredi après-midi. Il lui est également reproché d'avoir insulté un policier venu l'interpeller. Les faits se sont déroulés aux environs de 2H00 du matin, rapportent les médias.

Face à son attitude, le sorteur du bar a été contraint de l'évacuer, tout étant victime de propos racistes.

" Jean-Vincent Placé était accompagné d'un sénateur".

Jean-Vincent Placé, 50 ans, a été secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat et à la simplification de février 2016 à mai 2017. Il aurait insulté plusieurs femmes dans un bar, dont une qui aurait "refusé de danser pour lui contre de l'argent".

"La jeune fille était sous le choc". Elle m'a dit, "il m'a pris pour une pute lui ou quoi". "Une intervention qui tournera très mal". Il m'a raconté des conneries comme cela.

En retrait de la vie politique depuis octobre, Jean-Vincent Placé refait parler de lui. "Sur twitter, les réactions ont été légion". "L'alcoolo écolo", a twitté Gilbert Collard du Front National. Il est depuis en garde à vue. Celle-ci décline l'invitation. Mais Jean-Vincent Placé revient à la charge, lui proposant même une contrepartie financière. "Tu vas voir! ", aurait hurlé l'homme politique au portier.