Mercredi, 15 Août, 2018

Tesla interrompt de nouveau la production de son Model 3

Illustration: Tesla Model S Illustration: Tesla Model S
Napoleon Lievremont | 17 Avril, 2018, 17:10

Les milliers d'automobilistes dans l'attente de leur Model 3 guettent le moindre signe, la moindre information, depuis que Tesla a temporairement arrêté la production de sa Model 3, a rapporté The Verge ce 16 avril 2018. Le plus médiatisé des fabricants de voitures électriques parle de difficultés dans son processus de fabrication. En début d'année déjà, Tesla avait accumulé du retard sur les commandes, notamment à cause d'une main-d'oeuvre pas assez qualifiée pour la production des batteries.

L'interview se poursuit ensuite sur la zone de production de la Model 3, une très courte séquence qui permet de jeter un coup d'œil sur l'assemblage de la Model 3. Quoi qu'il en soit, cela tombe mal pour l'entreprise qui est parvenu à dépasser les 2 000 unités fabriquées chaque semaine (Tesla visait fin 2017 un rythme de 5 000 Model 3 par semaine).

L'idée d'arrêter la production était vraisemblablement prévue, car un porte-parole de Tesla a déclaré à The Verge: "Notre plan de production du model 3 comprend des périodes d'arrêt planifiées à la fois dans Fremont et Gigafactory 1".

Tentant de rassurer sa clientèle, la marque automobile fait savoir que "ces moments (les reports de sortie) sont utilisés pour améliorer l'automatisation et résoudre les problèmes de goulots d'étranglement, afin d'augmenter le rythme de production".

Selon les informations de BuzzFeed News, Tesla n'a communiqué sur cette pause, d'une durée de quatre à cinq jours, qu'au dernier moment, laissant à ses employés le choix de prendre des congés avec ou sans solde. "Ce n'est pas inhabituel, voire même normal quand la production augmente". "Oui, l'automatisation excessive chez Tesla était une erreur", a-t-il dit dans un tweet.

Il a également déclaré sur Twitter que Tesla serait rentable, qu'il disposerait d'un flux de trésorerie positive aux troisième et quatrième trimestre et qu'il n'aurait pas besoin de lever des fonds. L'interview qu'Elon Musk a donné à CBS en est certainement le symbole puisqu'il a autorisé les caméras à filmer la zone d'assemblage du véhicule pour la première fois.