Samedi, 26 Mai, 2018

"Smallville" : une actrice de la série accusée d'avoir recruté des esclaves sexuelles

Elle risque désormais la prison à vie Elle risque désormais la prison à vie
Max Fresnel | 22 Avril, 2018, 01:22

L'actrice Allison Mack, connue pour son rôle dans la série Smallville, vient d'être arrêter à Albany par le FBI. L'une des missions des "esclaves" était d'avoir des rapports sexuels avec lui. Il aurait aussi fait d'elle une "maîtresse" en charge de l'organisation parallèle pyramidale DOS, pour recruter et marquer au fer des femmes pour satisfaire ses désirs sexuels.

Allison Mack est accusée d'avoir recruté pour lui des esclaves et de les avoir forcé à avoir des relations sexuelles avec Keith Raniere en échange "d'argent et autres profits". Les femmes étaient également forcées d'inscrire les initiales de Keith Raniere sur leur pubis avec un stylo à cautériser, qui brûlait les chairs, raconte le New York Post, qui a eu accès au dossier.

Dans cette organisation, Allison Mack était une "recruteuse-clé" selon le DailyMail. L'actrice se serait ensuite servie des clichés comme armes de chantage pour obliger les victimes à rejoindre la secte et à accepter les sévices que leur infligeait le couple diabolique... Il est poursuivi pour trafic sexuel, association de malfaiteurs et menaces. Après la défection de plusieurs membres et la publication d'un long article dans le New York Times, en octobre dernier, le gourou présumé s'était enfui au Mexique. Ce n'est pas la seule star de Smallville à être inquiétée dans cette affaire.

Kristin Kreuk dément être impliquée " Quand j'avais 23 ans, j'ai suivi le séminaire 'Executive success Program' auprès de NXIVM, qui me semblait être un cours de développement personnel pour m'aider à vaincre ma timidité", a-t-elle écrit sur Twitter. "Totalement sous l'emprise de Raniere, la comédienne lui aurait promis, selon des e-mails portés à la connaissance de la Cour, de dédier " son existence pleine et entière " au gourou et de lui céder sa maison, mais aussi " tout enfant qu'elle mettrait au monde, si jamais elle mettait un terme à leur accord ".