Jeudi, 21 Juin, 2018

Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison par la justice belge

Salah Abdeslam et Sofien Ayari Salah Abdeslam et Sofien Ayari
Manon Joubert | 24 Avril, 2018, 02:38

Après ce procès en Belgique, Salah Abdeslam devra faire face à des procédures judiciaires plus longues en France qui, en principe, devraient durer plusieurs années.

Le dernier membre du commando des attentats du 13 novembre encore vivant a écopé de 20 ans de prison ferme ce lundi, à Bruxelles. Outre la peine de 20 ans de prison, les deux hommes ont été condamnés chacun à une amende de 12.000 euros et à une déchéance de leurs droits pour une durée de dix ans. "Je verrai avec Salah Abdeslam si oui ou non il souhaite aller en appel", a déclaré Me Mary.

Abdeslam est actuellement détenu en France. Le Tunisien Sofiène Ayari, un jihadiste de 24 ans se trouvait avec lui, au moment de la fusillade. Les policiers qui venaient inspecter un appartement de Forest le 15 mars 2016 ont essuyé une grêle de balles et quatre d'entre eux ont été blessés.

Le 15 mars 2016, ils ont tiré sur des policiers qui venaient perquisitionner leur planque. Muré dans le silence depuis son incarcération, Salah Abdeslam ne s'était rendu à son procès, en février 2018, que le premier jour, pour réaffirmer sa "confiance en Allah", puis ne s'était plus présenté à l'audience, refusant de se rendre à nouveau à Bruxelles.

Salah Abdeslam est un suspect-clé du 13 novembre 2015.

Le dossier des attentats du 13-Novembre, lui, est toujours à l'instruction, compte déjà 120 tomes de procédures et quelque 2000 parties civiles. Ce qui laisse penser qu'il devait lui aussi mener une attaque suicide, même si au final la ceinture s'était avérée défectueuse. Un groupe dont d'autres membres allaient commettre une semaine plus tard les attentats de l'aéroport de Zaventem et de la station de métro Maelbeek à Bruxelles, qui ont fait 32 morts.