Mardi, 24 Avril, 2018

Retour sur la folie romaine — Ligue des Champions

AS Rome- FC Barcelone- LDC UEFA AS Rome- FC Barcelone- LDC UEFA
Mickael LaFromboise | 12 Avril, 2018, 06:54

"C'est sa victoire, il a changé de tactique, c'était une décision difficile, un rique mais c'était le bon choix".

Pour sa part, El Mundo Deportivo mise sur le titre: " La chute de Rome " pour illustrer le fiasco du Barça. "(.) K. -O. en quarts après avoir été écrabouillé au stade Olympique". L'exploit est d'autant plus grand que Lionel Messi et ses hommes marchaient sur l'eau ces derniers temps, invaincus cette saison en C1.

Comment peut-on dominer les Giallorossi lors d'une première manche et se faire atomiser à ce point au cours de la seconde? Cette saison encore, les Blaugrana devront se contenter d'une domination exclusivement domestique.

La Roma a déjoué tous les pronostics du monde du football.

"On me l'a dit à la fin du match, mais j'ai vraiment cru que c'était une blague", a d'ailleurs reconnu l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp.

"Le Miracle de Rome - C'est ici que le rêve de triplé de Messi s'est effondré", s'exclame Bild, le quotidien le plus vendu d'Allemagne, qui a posté sur son site une photo du propriétaire américain de la Roma James Pallotta se jetant dans une fontaine de la Piazza del Popolo durant la fête populaire qui a suivi le match. "Allez Rome", a publié Totti sur le réseau social Twitter. Et la Roma a créé la surprise en remontant un passif de 3 buts pour éliminer le Barça! L'international Grec a marqué un but après avoir coupé au premier poteau suite à un corner à la 82e minute de jeu.

"Le porte-avions par le fond!", clame l'autre grand quotidien sportif portugais Record.

Ensuite, Edin Dzeko est à nouveau apparu lors des huitièmes de finale face au Shakhtar Donetsk. La formation dirigée par Eusebio Di Francesco s'est montrée plus solidaire, plus engagée, plus efficace et a renversé la situation sur la pelouse de l'Olimpico (3-0).