Jeudi, 21 Juin, 2018

Palestiniens blessés dans les affrontements frontaliers hebdomadaires à Gaza

Ahmed Abou Hussein, deuxième journaliste tué par l'Armée Israélienne à Gaza Décès d'un journaliste blessé à Gaza par l'armée israélienne
Manon Joubert | 28 Avril, 2018, 14:38

Quarante-deux d'entre eux ont déjà été tués.

Plus de 150 personnes ont été blessées, pour le cinquième vendredi de suite, où des milliers de Palestiniens ont manifesté, dans le cadre de la "grande marche du retour ". Ils revendiquent le droit de retourner sur les terres dont ils ont été chassés. À partir de mars 2017 et sans préavis, l'Autorité palestinienne a réduit de plus de 30% les salaires de milliers d'employés du secteur public dans la Bande de Gaza.

"Azzam Oweida, 15 ans, est mort après avoir été atteint à la tête hier à l'est de Khan Younès", a indiqué le ministère dans un communiqué.

La plupart des Palestiniens se tiennent à distance de la barrière lourdement gardée par les soldats israéliens. Les Palestiniens de Gaza réclament un droit au retour pour les réfugiés palestiniens de 1948 et leurs descendant. Mais des groupes ont défié le danger en s'approchant pour lancer des pierres ou des engins incendiaires sur les soldats ou tenter de forcer la ligne de barbelés déroulée par Israël en avant de la barrière.

De son côté, le coordinateur de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a à la fois appelé Israël à "calibrer sa réponse et à éviter le recours aux balles réelles" et "le Hamas et les organisateurs des protestations à éloigner les manifestants de la frontière et à éviter toute action violente et provocation".

Depuis plusieurs semaines, "le Hamas a orchestré des émeutes pour déguiser les actes terroristes perpétrés contre les infrastructures de sécurité, les forces de sécurité et les civils", a affirmé l'armée israélienne. Un argument repris jeudi par l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley, dont le pays a plusieurs fois rejeté les demandes d'enquête indépendante formulées par les Nations unies ou l'Union européenne.