Jeudi, 18 Octobre, 2018

"Mort d'Avicii : "un drame " prévisible " pour un ami du DJ

DJ Avicii Les cloches d’une église batave jouent trois tubes de DJ Avicii en son hommage REUTERS Bjorn Lindgren TT News Agency
Max Fresnel | 26 Avril, 2018, 10:27

Un documentaire nommé Avicii: True Stories a été mis en ligne sur Netflix (pas sur les éditions CAN, US et UK) en octobre dernier, et a refait surface avec les évènements de la semaine dernière.

Un documentaire qui raconte les coulisses de l'ascension de ce jeune homme, devenu en huit ans une légende de l'électro, et ce, dans le monde entier. Tout le monde savait que le célèbre DJ, dont le vrai nom est Tim Berling, avait de gros problèmes avec l'alcool.

Le DJ boit énormément pour tenir le coup, alors qu'il enchaînera jusqu'à 800 concerts en 6 années seulement. Tu as été la plus grande partie de ma vie et tu as joué un rôle très important, je vais chérir à jamais ces moments. Il avale des médicaments par dizaines pour essayer de faire passer ses maux de ventre qui l'empêchent de dormir.

"Les fans étaient super-heureux et moi j'étais super-mal". "Les concerts n'en finissaient pas. Quand j'avais envie de taper dans les murs, je m'arrêtais deux mois, mais je n'arrivais pas à me détendre en pensant aux nouveaux concerts qui approchaient", a-t-il confié.

Pour rendre hommage à la star décédée, Malgosha Fibich, la sonneuse de cloches de la tour Dom dans la ville d'Utrecht, a décidé de jouer certains fragments de ses tubes les plus connus, à savoir Wake Me Up, Hey Brother et Without You. Pour rappel, Avicii est décédé ce vendredi 20 avril, à l'âge de 28 ans, à Oman où il était en vacances. La piste criminelle écartée Passé le choc de cette disparition, l'heure est à l'interrogation. Une mort aussi soudaine que mystérieuse dont les causes n'ont pas été révélées au public, à la demande de sa famille.