Mercredi, 15 Août, 2018

L'ex-patron du FBI publie ses mémoires

Trump un menteur invétéré au comportement James Comey ex-directeur du FBI
Manon Joubert | 15 Avril, 2018, 00:35

"Les mensonges sur tous les sujets, grands ou petits, au service d'une sorte de code de loyauté qui place l'organisation au-dessus de la morale et au-dessus de la vérité", écrit-il. En réaction, le président américain le qualifie de " menteur ". James Comey revient ainsi sur une demande d'enquête qu'aurait fait le milliardaire à propos des allégations le mettant en présence de prostituées russes en 2013 dans un hôtel à Moscou.

Dans son livre, James Comey compare le président américain à un chef " mafieux ", qui soumet son entourage à un code de loyauté. Il faut dire que ce récit de vingt ans de carrière, de celui qui fut aussi procureur à New York et ministre adjoint de la Justice sous la présidence de George W. Bush, est un véritable brûlot.

Lors d'une audition extraordinaire au Sénat, James Comey avait révélé les pressions venues de la Maison Blanche, le fait que le président ait exigé sa "loyauté" et qu'il lui ait demandé d'abandonner un volet de l'enquête portant sur le général Michael Flynn, son conseiller à la sécurité nationale, forcé à la démission.

Intitulé "A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership", le livre de 300 pages décrit un président obsédé par son image et peu soucieux du bien public.

Je suis germophobe. Ce ne serait pas possible que je laisse des gens se faire pipi dessus devant moi.

Ce " dossier", faisant état d'une vidéo à caractère sexuel montrant Donald Trump, avait été rédigé par un ancien agent du renseignement britannique pour le compte d'opposants politiques au candidat républicain. Jugé crédible dans un premier temps par le renseignement US, son authenticité avait ensuite été complètement remise en question.

Cet échange avec le président m'a fait revenir au début de ma carrière.

Lors de cette discussion, qui s'est tenue dans la tour Trump en janvier 2017, le locataire du Bureau Ovale a demandé au chef du FBI de tordre le cou à ces affirmations qui lui étaient très défavorables " au cas où il existerait une seule chance sur 100 qu'elles soient prises au sérieux par sa femme, Melania ", selon J. Comey. Il a créé un site sur internet qui va droit au but: il s'appelle "Lyin' Comey", c'est à dire "Comey le menteur"; plusieurs responsables politiques et anciens membres du FBI y déversent leurs jugements sévères à l'encontre de l'ex-chef du FBI. En résumé, le président des Etats-Unis est selon lui un roi du mensonge, pour le citer: "immoral, détaché de la vérité et des valeurs institutionnelles". "James Comey a organisé des fuites et est un menteur avéré" écrit-t-il, l'accusant d'avoir "fait fuiter des information CLASSIFIEES, pour lesquelles il devrait être poursuivi".

James Comey qui mesure deux mètres précise que Donald Trump est plus petit qu'il ne le croyait, que sa cravate est "trop longue" et que des "demi-lunes blanches et reluisantes" sous ses yeux pourraient être le résultat de l'utilisation de lunettes de bronzage. En librairie, le 17 avril prochain, l'ouvrage s'est d'ores et déjà hissé en tête des préventes sur Amazon.