Samedi, 20 Octobre, 2018

Les raisons de l'éviction de Ben Arfa sont enfin connues — PSG

Unai Emery et Hatem Ben Arfa n'ont jamais été sur la même longueur d'onde Unai Emery et Hatem Ben Arfa n'ont jamais été sur la même longueur d'onde. Image AFP
Mickael LaFromboise | 04 Avril, 2018, 00:59

La raison: un appel, à l'issue d'un entraînement, directement adressé au Cheikh Tamim al-Thani, durant lequel il s'était plaint de ne pas pouvoir joindre Nasser al-Khelaïfi.

Peu importe, Ben Arfa reste entêté et refuse des offres alléchantes en Chine, en Turquie (Fenerbahce et Besiktas) et même un retour à Nice, appuyé par Mario Balotelli et qui incluait Jean-Michaël Séri dans la transaction. Quelques mois auparavant, Ben Arfa est convoqué dans le bureau de Patrick Kluivert: " Tu dois partir.

Ce dernier s'y oppose fermement et entame un bras de fer avec le club de la capitale, persuadé qu'il arrivera à s'y imposer tôt ou tard, comme dirait un certain Thomas Meunier. Une enquête de 10 pages, à paraître ce mardi, dans laquelle est surtout décrite la relation tendue entre le joueur et son entraîneur, Unaï Emery. Au printemps, juste après la tristement célèbre "Remontada" contre Barcelone, Ben Arfa se serait moqué de son coach devant ses partenaires.

En revanche, le magazine rapporte que Ben Arfa serait très apprécié dans le vestiaire parisien.

Si l'aspect sportif n'est pas forcément à retenir pour expliquer sa mise à l'écart, on sait aujourd'hui que ce sont des raisons plutôt comportementales qui sont à l'origine de la rupture avec son entraîneur et ses dirigeants. ", dit-il, le regard fixé sur Maxwell et Henrique". Deux saisons gâchées sans aucun doute au vu du talent du joueur. Ce 5 avril, anniversaire de son dernier match avec le club, il a prévu d'aller dans le vestiaire avec des pizzas. Résultat: plus un seul match disputé par Ben Arfa avec le PSG, malgré un doublé et une passe décisive dans la victoire en Coupe de France face à Avranches (4-0), à l'occasion de sa dernière apparition.