Samedi, 20 Octobre, 2018

Le Bayern à Séville avec l'artillerie lourde — Ligue des champions

Le Bayern devrait lever l'option d'achat pour James Rodriguez Mercato : Le Bayern boucle un premier gros transfert pour 42ME
Mickael LaFromboise | 04 Avril, 2018, 00:52

La machine bavaroise s'était mise en route, et les défenseurs andalous, acculés devant leur surface de réparation, ont eu le plus grand mal à repousser les assauts du club allemand. Mais l'Espagnol ne se laissait pas abattre et juste après avoir mis Ulreich à contribution sur une frappe lointaine, le Sévillan profitait d'un centre d'Escudero pour conclure au second poteau (1-0, 32e). Méfiez vous néanmoins des liens qui proposent des abonnements payants pour voir le match FC Séville Bayern Munich en direct sur internet. Les Allemands prennent une belle option avant la manche retour dans une semaine. Et a laissé le FC Séville face à la réalité du très haut niveau. Côté gauche, Sergio Escurado remonte tranquillement. trop tranquillement.

Sarabia aurait dû ouvrir le score à la 20e minute de jeu. Franck Ribéry est servi côté gauche.

Et encore les statistiques ne disent-elles rien de l'impression de fluidité qui se dégage de l'ensemble constitué par Jupp Heynckes, le vieux sorcier de 72 ans qui a rendu au Bayern - amorphe à l'automne - son rêve de remporter le trophée suprême européen.

" Je suis bien au Bayern, je m'y sens bien", déclarait James Rodriguez dernièrement. Mais c'est lui qui a provoqué l'égalisation, poussant Navas à tromper son propre gardien grâce à un centre fort (37e).

Oh David Soria! Suite à un contre bavarois, Thomas Müller centre vers Javi Martinez qui, esseulé à l'entrée des six mètres reprend instantanément. Ce qu'ils ont payé cher lorsque "Kaiser Franck" - encore lui - a déposé le ballon sur la tête de Thiago Alcantara (1-2, 68e). Surtout, le Français a été à l'origine des deux buts inscrits par son équipe (37eme, 68eme). Il a finalement été remplacé par son compère Robben à la 79e.

Son entrée en jeu a fait un bien considérable au Bayern.

Dans la foulée, la sortie sur blessure d'Arturo Vidal (36e) aurait pu plomber le moral des joueurs de Jupp Heynckes. L'un et l'autre seront en terrain connu en Espagne, puisque l'Espagnol a joué à Bilbao (2006-2012) et le Colombien au Real Madrid (2014-2017).