Mercredi, 15 Août, 2018

La pole position signée par Sebastian Vettel — GP d'Azerbaïdjan (qualifications)

Rosberg: Nico Rosberg officie aujourd'hui comme consultant à RTL
Mickael LaFromboise | 29 Avril, 2018, 15:33

S'ils ont vécu une journée de vendredi très difficile, les pilotes Ferrari ont montré leur capacité de réaction lors des qualifications. Car, derrière lui, son coéquipier Sebastian Vettel, en pole provisoire, a commis une erreur dans un virage et n'a pas pu améliorer son temps (1'41 " 498).

Auteur de sa troisième position de tête d'affilée, Vettel partira dimanche devant le champion en titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), et l'autre Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas.

Les pilotes présents en Q3 doivent s'élancer avec les pneus qu'ils avaient pour leur meilleur tour en Q2. Une stratégie déjà essayée en Chine mais qui n'avait pas été payante face aux Red Bull et leur décision de chausser des gommes plus fraîches à Shanghai.

Sebastian Vettel garde la main. L'Australien et le Néerlandais devancent tous deux un Kimi Räikkönen qui avait signé le record dans les deux premiers secteurs avant de craquer. Ayant terminé 11e des qualifications, il gagnera une place au départ en raison de la pénalité imposée à Nico Hulkenberg, sanctionné de cinq échelons pour un changement de boîte de vitesses. Fernando Alonso s'élancera de la 12ème place, devant Charles Leclerc. Romain Grosjean est 20ème.

La frayeur de Gasly A la fin de Q1, les Toro Rosso ont failli se rentrer dedans, quand Brendon Hartley s'est retrouvé au ralenti sur la trajectoire après une crevaison, et Pierre Gasly, sur un tour lancé, est arrivé à plus de 300km/h derrière lui.