Jeudi, 21 Juin, 2018

La doyenne de l'humanité meurt à 117 ans

VIDEO. Japon Décès à 117 ans de la doyenne présumée de l'humanit JAPON- Elle vivait dans une maison de retraite au sud du pays...Plus
Manon Joubert | 23 Avril, 2018, 07:24

La vieille dame serait morte sur son île natale de Kikai, dans la région de Kagoshima, au Japon. Considérée la doyenne de l'humanité depuis septembre 2017, elle était également la dernière personne née au XIXe siècle a avoir survécu jusqu'à nos jours. Elle aurait eu plus de 160 descendants, dont des arrière-arrière-arrière-petits-enfants.

Le décès de la personne la plus âgée au monde, une Japonaise de 117 ans, a été confirmé dimanche.

"Mme Tajima vivait dans une maison de retraite".

Elle était devenue la personne la plus âgée au monde en septembre après le trépas de le Jamaïcaine Violet Brown, aussi âgée de 117 ans.

Mais le Guinness des records, qui menait l'enquête depuis le décès de Mme Brown, n'avait pas encore reconnu officiellement à Mme Tajima le titre de doyenne. L'organisation a en revanche annoncé le 10 avril que le doyen de l'humanité était le Japonais Masazo Nonaka.

Selon le Gerontology Research Group, une institution basée aux États-Unis, c'est une autre femme japonaise, Chiyo Miyako, qui est maintenant la personne la plus âgée du monde enregistrée dans ses dossiers.

Il y avait environ 68 000 centenaires répertoriés au Japon l'an dernier, selon les statistiques officielles.