Mercredi, 14 Novembre, 2018

Kim Jong-un va fermer un site d'essais nucléaires

Une première Une conversation entre le président Sud-Coréen et Kim Jong Un Une première: Une conversation entre le président Sud-Coréen et Kim Jong Un
Manon Joubert | 21 Avril, 2018, 17:01

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a annoncé que son pays suspendrait les essais nucléaires et de missiles et fermerait un site d'essais nucléaires dans le nord du pays, a rapporté ce samedi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Enfin, la Corée du Nord souhaiterait dialoguer avec la communauté internationale pour parvenir à la paix et développer son économie, poursuit KCNA. Kim et Moon de se parler directement est la dernière illustration en date de l'effervescence diplomatique qui s'est emparée de la région depuis les jeux Olympiques d'hiver organisés au Sud. En mai ou en juin, M. Kim doit participer à un sommet avec le président américain Donald Trump, ce n'est à ce moment-là qu'on connaîtra les objectifs réels du leader communiste. "Si la rencontre, lorsque j'y serai, n'est pas fructueuse, je la quitterai respectueusement", a affirmé le Président américain. "Une grande nouvelle pour la Corée du Nord et le monde". Mais la formule parfois employée, "dénucléarisation de la péninsule", désigne en réalité le retrait des troupes américaines de Corée du Sud et la fin de la protection offerte par le parapluie nucléaire américain à l'allié sud-coréen.

Le polygone sera fermé pour montrer la disposition des autorités nord-coréennes de suspendre les tests. Selon les analystes, Pyongyang pourrait à cette occasion annoncer des bouleversements dans sa politique envers les États-Unis.