Samedi, 20 Octobre, 2018

Grande distribution: l'union Casino-Auchan renforce la concentration dans les achats

Auchan et Casino négocient un partenariat mondial dans les achats | Crédits Auchan et Casino négocient un partenariat mondial dans les achats | Crédits
Napoleon Lievremont | 05 Avril, 2018, 00:47

"Ces fiançailles associant Système U signent également le divorce entre Casino et Intermarché". La centrale d'achat commune, créée en novembre 2014, " verra donc son activité prendre fin au cours des prochains mois ", précise le texte. Les négociations partenariales des grandes enseignes nationales s'accélèrent en France, en réaction, notamment, aux ambitions du géant Amazon dans la distribution de produits alimentaires. "Intermarché prend cette décision car l'enseigne souhaite redéfinir ses objectifs en termes de stratégie d'achat, indique le communiqué officiel diffusé par les Mousquetaires. Cette décision, sans impact sur la campagne 2018, intervient durant la période requise pour mettre un terme à l'accord". Visiblement, Système U semble même partant à en croire la déclaration de son vice-président, Dominique Schelcher: "L'annonce de ce matin doit conduire au numéro 1 français des achats et au numéro 2 mondial derrière Walmart", se réjouit-il sur Twitter.

À l'inverse, Auchan et Casino veulent négocier "un partenariat qui donnera toute sa place aux contrats de filières (fournisseurs/producteurs/distributeurs) tout en permettant d'accompagner le développement de certains fournisseurs français dans les pays couverts par les deux distributeurs (Europe de l'Ouest, Europe de l'Est, Amérique Latine, Asie)".

Auchan Retail et Casino notent qu'ils proposeront à leurs actuels partenaires à l'achat de s'associer à leur projet, relevant que Casino et Intermarché ont mis fin, d'un commun accord, à leur alliance à l'achat en France.

Auchan Retail et le groupe Casino précisent encore qu'ils bénéficient d'une vision et d'une culture communes sur les relations avec les fournisseurs et qu'à ce titre cette nouvelle alliance constituerait " un ensemble respectueux de l'intérêt de tous: consommateurs, agriculteurs et industriels ".