Jeudi, 21 Juin, 2018

France Les identitaires bloquent un col stratégique

Opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes : deux hélicoptères affrétés survolent le site Alpes: Des militants d'extrême-droite veulent «bloquer» un col où passent des migrants
Manon Joubert | 22 Avril, 2018, 01:52

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Ce col est régulièrement emprunté par des migrants pour franchir la frontière entre l'Italie et la France.

Leur opération est destinée, selon leur porte-parole Romain Espino, à "prendre possession et veiller à ce qu'aucun clandestin ne puisse rentrer en France", cité par le journal d'information Le Monde. "Avec un petit peu de volonté, on peut contrôler l'immigration et les frontières", a-t-il déclaré. Le groupe de militants est composé majoritairement de Français mais compte aussi des Italiens, Hongrois, Danois, Autrichiens, Anglais et Allemands. Après une ascension commencée après 9 heures, en raquettes sur la neige, ses membres ont érigé une " frontière symbolique " à l'aide de grillage en plastique de chantier.

Deux hélicoptères, des drones, un avionUne banderole géante a été déployée à flanc de montagne pour relayer leur message en anglais. Un avion biplace sera mobilisé demain. Nous allons expliquer aux migrants que ce qui n'est pas humain c'est de leur faire croire que traverser la Méditerranée ou grimper le col enneigé n'est pas dangereux. Si des migrants devaient quand même passer "nous appellerions la gendarmerie (.) La justice fera après son travail", a indiqué Romain Espino de Génération identitaire. "Ils ne vont pas trouver l'Eldorado, c'est immoral. Ceux qui en payent les frais, ce sont les Français", ajoute-t-il.

Depuis un an, les Hautes-Alpes connaissent une augmentation exponentielle de migrants, essentiellement d'Afrique de l'Ouest. Reconnaissant que la pression migratoire reste "forte" à la frontière franco-italienne, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, s'est inquiété vendredi soir à l'Assemblée de la poursuite de la coopération franco-italienne avec la montée des populismes en Europe. Ce dernier a rappelé que 50'000 non-admissions avaient été prononcées en 2017.

Lire aussi: Loi asile et immigration: de quoi parle-t-on?

Ce groupuscule est habitué aux coups d'éclats médiatiques: Génération identitaire avait en juillet 2017 affrété un navire, le C-Star, pour dissuader les ONG de secourir des migrants en Méditerranée. Arrivée le 5 août au large de la Libye, l'opération avait pris fin le 17 août.