Vendredi, 22 Juin, 2018

Droits du foot : la LFP lance son appel d'offres

Pin	 Les droits TV sont la plus grosse source de revenus des clubs. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0 Pin Les droits TV sont la plus grosse source de revenus des clubs. AFP Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0
Mickael LaFromboise | 26 Avril, 2018, 09:50

L'information du quotidien sportif, qui cite une confidence du directeur général de la LFP Didier Quillot lors de son intervention devant le comité exécutif de la Fédération française (FFF) jeudi, a été confirmée par Le Parisien. A l'issue d'un conseil d'administration programmé ce mercredi, la Ligue de football professionnel (LFP) a inauguré l'appel d'offres sur les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2020-2024.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela change beaucoup. Cette case avait déjà été utilisée entre 2008 et 2012, détenue par Orange sport, elle n'attirait que peu de public, faute d'abonnés.

2 matchs en direct par journée de championnat, diffusés le vendredi à 21h et le samedi à 17h, avec des matchs à sélectionner parmi les choix 1 (hors Top 10) à 5. À cette occasion le découpage des rencontres devrait être revu en profondeur avec en particulier une concentration des matchs le dimanche en début d'après-midi. Actuellement les clubs français ne se partagent qu'un total de 80 M€ par saison de la part des diffuseurs étrangers. Pour le reste, une affiche sera programmée le samedi soir à 21h00, et une autre rencontre sera diffusée le dimanche à 13h00.

" On est extrêmement proche d'une structure comme LaLiga en Espagne, Nous n'avons pas de problème à dire que l'on regarde ce que font nos voisins européens " a ajouté Didier Quillot.

L'instance a en outre parfaitement conscience de la valeur que représentent les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour les diffuseurs actuels que sont Canal + et BeIN Sports. Suffisant pour convaincre la LFP.

Les affiches du vendredi soir et du dimanche soir sont maintenues mais une nouvelle apparaît, celle du samedi soir (21h). Les nouveaux acteurs de la diffusion sportive que sont les Facebook, Amazon, Youtube ou encore Twitter se positionneront-ils également pour racheter quelques matchs auprès de ceux qui feront les principales acquisitions?

Pour la période 2016-2020, les droits TV s'élevaient à 762 millions d'euros annuels.

A noter que pour la première fois, la LFP autorise des droits de sous-licence sur l'ensemble des lots. Autre nouveauté, le droit de match-up. Sinon le deuxième mieux-disant pourra à son tour s'aligner.

Concernant l'appel d'offres, la LFP prévoit des séances de questions-réponses avec les candidats intéressés du 7 au 17 mai, la remise des offres qualitatives le 28 mai et les "enchères séquentielles et résultats" le 29 mai.