Mercredi, 15 Août, 2018

Audrey Gagnon accusée du meurtre au deuxième degré de sa fille

Audrey Gagnon accusée du meurtre de sa fille de 2 ans et d'outrage à un cadavre Audrey Gagnon de retour en cour vendredi
Manon Joubert | 28 Avril, 2018, 15:24

Audrey Gagnon, la mère de la petite Rosalie, tuée à Québec la semaine dernière, sera accusée vendredi matin de meurtre au deuxième degré et d'outrage à un cadavre.

La jeune femme âgée de 23 ans a fixé le magistrat, ne regardant que très peu dans la salle bondée pour l'occasion. Les blessures mortelles qu'elle a subi ont été faites à l'aide d'une arme blanche. Elle n'a démontrée aucune émotion particulière.

"La majeure partie de l'enquête est faite", a déclaré la procureure de la Couronne au dossier, Mélanie Dufour.

Deux accusations de meurtre au deuxième degré et d'outrage à un cadavre ont été déposées vendredi contre Audrey Gagnon, seule suspecte en lien avec la mort de la petite Rosalie Gagnon, 2 ans.

Le meurtre pourrait avoir été commis la veille puisque l'acte d'accusation parle du 17 avril. "La règle, c'est la détention".

La fillette de 2 ans a été retrouvée morte la semaine dernière dans un bac à ordures sur le terrain d'une résidence de l'arrondissement de Charlesbourg, à Québec. "Une autopsie avait déterminé que l'enfant a été poignardée à plusieurs reprises".