Четверг, 21 Июня, 2018

Allergies aux pollens : les régions les plus concernées

C'est parti pour les pollens de bouleaux Retour du pollen en Lorraine, et avec lui des allergies
Marie-Paule Arceneaux | 14 Апреля, 2018, 11:40

C'est le printemps et la nature se réveille! A Marseille, craignez les pollens de cyprès; les pollens de chêne sont en train de faire leur apparition dans le sud de la France, mais le risque d'allergie associé est " faible", selon le RNSA.

Paris, l'Oise, la Seine-et-Marne, l'Eure-et-Loir, le Cher, l'Indre, le Bas-Rhin, le Rhône, la Lozère, l'Aveyron, le Tarn, l'Hérault et le Vaucluse sont les départements concernés par l'alerte rouge. Partout ailleurs, le risque d'allergie varie d'un niveau moyen à élevé.

Les pollens de cyprès ne faiblissent toujours pas et s'accrochent toujours sur le pourtour méditerranéen, avec un risque dallergie moyen à très élevé.

" Les pollens de graminées et d'urticacées [plantes urticantes telles que l'ortie] seront à surveiller". Les pollens de graminées, comme le maïs, le blé ou l'orge commune, devraient progresser dans les semaines à venir.

Quant aux pollens de frêne, de saule et de charme, ils "continuent leur progression sur tout le territoire avec des quantités importantes et un risque d'allergie de niveau faible à moyen". Ils sont suivis des pollens de frêne, mais aussi de charme, lui aussi appartenant à la même famille d'arbres que le bouleau (bétulacées). Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique, chaque année, c'est une période sensible pour les 20% des Français sujets à des crises dues aux pollens.

Le RNSA rappelle que "les allergiques doivent rester vigilants, seules les averses de pluie prévues ce week-end pourront les soulager des pollens".