Lundi, 23 Juillet, 2018

Algérie: probable candidature d'Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle de 2019

Algérie: le FLN demande à Bouteflika de briguer un 5e mandat «Le FLN appelle Bouteflika à se présenter pour un 5e mandat»
Manon Joubert | 10 Avril, 2018, 15:03

Située à l'entrée de la Casbah, la mosquée de Ketchaoua est considérée comme un monument historique classé au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Le premier responsable du FLN, qui s'exprimait hier devant les militants et les cadres de sa formation conviés au siège du parti à Alger pour débattre du document relatif au bilan du Président Bouteflika depuis 1999, a affirmé que "le FLN appelle le président de la République Abdelaziz Bouteflika à briguer un cinquième mandat à l'occasion de l'élection présidentielle d'avril 2019, car les militants du FLN souhaitent que le président poursuive sa mission, entamée en 1999, à la tête du pays".

Lancés durant les années 1980, les travaux du métro d'Alger avaient été suspendus pendant plusieurs années pour manque de ressources financières, puis relancés grâce au Plan de soutien à la relance économique (2000-2005) et au Plan complémentaire de Soutien à la Croissance (2005-2009), initiés par le Président Bouteflika. Dans la subtilité, la finesse et le sens aiguisé de la diplomatie qu'on lui connait et qui sont sa marque de fabrique, le Président Abdelaziz Bouteflika envoie un message fort qui serait porteur de signaux pour signifier aux prédateurs de tout bord que la République est toujours debout, que ses institutions fonctionnent encore comme ailleurs sans oublier de leur dire que l'handicap physique de sa personne n'est pas une tare insupportable.

Bouteflika a ensuite inauguré une extension du métro d'Alger reliant La Grande Poste, au centre de la capitale, à l'emblématique Place des Martyrs, au coeur de la vieille ville.

Le projet aura coûté plus de 90 milliards de DA, sans l'inclusion des travaux d'extension, dont une bonne partie a été déjà engagée et qui devrait porter à 139 milliards DA son coût total.

Ces lignes s'ajouteront aux trois déjà existantes: La Grande Poste-les Fusillés, Les Fusillés-Hai El Badr et Hai El Badr-El Harrach.

Selon de récentes déclarations du ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, le nombre de voyageurs via le métro d'Alger devrait s'élever à 300.000 voyageurs/jour avec ces nouvelles extensions.

Grâce à l'entrée en service de la ligne la Grande poste-Place des Martyrs (longue de 1,7 km) et celle de Ain Nâadja-Hay El Badr (3,6 kms), cinq nouvelles stations ont vu le jour. Après achèvement des travaux de réalisation des lignes El Harrach-Aéroport d'Alger, Aïn Naâdja-Baraki et place des Martyrs-Bab El Oued-Chevalley, assurés par le groupe public Cosider, le réseau des lignes du métro d'Alger devrait s'étendre sur 54 km avec 55 stations à l'horizon 2030.