Lundi, 28 Mai, 2018

Une collection de Barbie à l'effigie de femmes d'exception !

Piscines et cocotiers Piscines et cocotiers
Charles Cochet | 09 Mars, 2018, 01:54

Cette diversification a permis à Barbie d'être l'un des seuls articles de Mattel à tirer son épingle du jeu (+9% au dernier trimestre 2017), quand le fabriquant de jouets à vu son chiffre d'affaires global reculer de 10,5% sur l'année 2017.

Que l'on critique les proportions présumées trop idéales de Barbie ou non, la célébrité de la poupée de Mattel n'est plus à établir, puisque celle-ci a accompagné des générations de petits enfants à travers le monde. Sans même parler de cet incroyable " tight gap " qu'ont les poupées Barbie.

"Je n'avais jamais imaginé avoir un jour une poupée Barbie à mon effigie".

Très fière d'avoir été choisie, Hélène Darroze a partagé la grande nouvelle avec ses fans. Une initiative louable qui vise à promouvoir une plus grande diversité. Des profils très différents mais tout autant inspirants les uns que les autres. Bref, une véritable petite révolution s'est faite au sein du groupe et de ses produits. On trouve aussi une Barbie star de l'escrime et voilée, comme Ibtihaj Muhammad et une Barbie aux formes plantureuses à l'effigie du mannequin Ashley Graham.

Hélène Darroze, dont l'établissement parisien éponyme possède une étoile au guide Michelin et son restaurant londonien deux, est la seconde femme française à avoir une Barbie à son image, après la nageuse Laure Manaudou, en 2010. Dans le cadre de l'opération "I can be", soit "Je peux être" en français, la chef étoilée a été sélectionnée par la marque Mattel pour devenir l'un des nouveaux visages des fameuses poupées.

Hélène Darroze est née à Mont-de-Marsan, en 1967. Comme Patty Jenkins (une réalisatrice américaine), Yuan Yuan Tan (une danseuse chinoise) ou encore Martyna Wojciechowska (une journaliste polonaise).