Mercredi, 19 Septembre, 2018

Nasri suspendu 6 mois selon ses avocats — Dopage

Football- Championnat d'Espagne- Samir Nasri Samir Nasri
Mickael LaFromboise | 01 Mars, 2018, 11:57

Accusé de dopage, Samir Nasri a écopé de six mois de suspension. Il pourrait être contraint d'attendre encore quelques temps avant de retrouver la compétition.

L'ex-Bleu aux 41 sélections (5 buts) risquait quatre ans de suspension, selon la presse espagnole.

Le milieu de terrain est accusé d'avoir bénéficié d'un "traitement intraveineux afin qu'il garde la forme" alors qu'il n'avait pas d'autorisation à son usage thérapeutique.

" La commission de contrôle, éthique et discipline de l'UEFA a rendu sa décision à l'encontre de Samir Nasri pour son non-respect des règles antidopage". C'est pourquoi, l'Agence espagnole antidopage qui avait alors ouvert une enquête fin 2016, pour clarifier les choses, a fini par tirer les conclusions de cette investigation. Lui qui avait subi en 2016 un traitement par intraveineuse dans la clinique privée californienne "drip doctors " ne pourra donc pas s'engager avec un nouveau club européen avant la saison prochaine. Il aura donc six mois pour redorer son blason afin de revenir dans la course. D'après le règlement de l'Agence Mondiale Antidopage, il est formellement interdit à tout sportif d'avoir recours à cette substance dopante, sauf dans certains cas bien particuliers.

L'affaire aurait pu rester discrète si le compte officiel de Samir Nasri n'avait pas réagi à ce tweet.