Dimanche, 20 Mai, 2018

Les recherches se poursuivent — Affaire Skripal

La Première ministre britannique Theresa May le 8 mars 2018 lors d'un discours à Downing Street Ex-espion empoisonné: traces de l'agent innervant au restaurant où a mangé la victime
Manon Joubert | 11 Mars, 2018, 00:58

Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Youlia, 33 ans, ont été victimes d'une "tentative de meurtre par l'administration d'un agent innervant" qui a pu être identifié, avait déclaré mercredi le chef de la police anti-terroriste, Mark Rowley. "Ce n'est rien que de la propagande et cela vise à faire monter la tension", a ajouté Sergueï Lavrov.

La fille de Sergueï Skripal, Youlia, avait précédemment déclaré que son père "donnait des conférences" sans toutefois préciser le lieu, ce qui pourrait alimenter les suppositions d'après lesquelles l'ex-espion donnait de temps en temps des cours à des militaires et des agents britanniques, selon le quotidien. Ce sera un bon début pour les investigations à venir, mais les médias et nos politiciens ne devraient pas rester sur un a priori, et se dire: "ce doit être la Russie, c'est toujours la Russie".

Un agent innervant est une substance chimique qui agit sur le système nerveux, avec une issue potentiellement fatale.

Un policier, l'un des premiers arrivés sur place pour secourir le couple, a également été hospitalisé. Parmi les plus connus figurent le sarin, le tabun, ou encore l'agent VX, utilisé pour assassiner le demi-frère de Kim Jong-Un en plein jour à l'aéroport de Kuala Lumpur, en février 2017. "L'utilisation d'un agent innervant sur le sol britannique est un acte sans foi ni loi", a-t-elle dénoncé". Autre hypothèse: le poison aurait été vaporisé sur eux ou introduit dans leur nourriture ou boisson.

Selon The Times, les enquêteurs vont également se pencher sur les circonstances de la mort de l'épouse de Sergueï Skripal, Liudmila, décédée d'un cancer en 2012, et de son fils Alexandre, mort à Saint-Pétersbourg l'an dernier.

Un policier devant le Mill Pub à Salisbury dans le sud de l'Angleterre le 11 mars 2018
Espion russe empoisonné: des "traces de contamination" retrouvées dans un pub

Cette affaire avait créé une crise diplomatique entre la Russie et la Grande-Bretagne, qui a par ailleurs été l'un des plus ardents défenseurs des sanctions occidentales contre Moscou pour son rôle dans la crise en Ukraine. Alexandre Litvinenko avait fui la Russie pour Londres avec sa famille en octobre 2000.

Theresa May a dénoncé "un crime épouvantable et téméraire".

'Si l'enquête démontre la responsabilité d'un Etat, le gouvernement répondra de façon appropriée et ferme', a prévenu M. Johnson, avant de qualifier la Russie de 'force néfaste et perturbatrice dans bien des aspects'. La presse britannique, citant des sources proches de la maison royale, a rapporté que le prince William, président de la Fédération anglaise de football, n'assisterait pas à l'événement sportif bien qu'il n'avait été annoncé qu'il irait. "Quand nous aurons toutes les preuves de ce qui s'est passé, nous en attribuerons la responsabilité (.) Nous devons être très méthodiques, garder la tête froide et nous baser sur les faits, pas les rumeurs". Ces derniers auraient déjeuné dans un restaurant de l'enseigne de pizzeria Zizzi, et auraient pris un verre au pub The Mill, qui demeurent fermés au public.

Ancien colonel du service de renseignement de l'armée russe, Sergueï Skripal avait été accusé de "haute trahison" pour avoir vendu des informations au renseignement britannique, et condamné en 2006 à 13 ans de prison.

Libéré en 2010 dans le cadre d'un échange qui avait permis à Moscou de rapatrier 10 agents dormants en Amérique du Nord contre la libération de Sergueï Skripal et de trois autres Russes reconnus coupables d'espionnage au profit de Washington, l'homme vivait depuis en Angleterre.