Jeudi, 16 Août, 2018

Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros aux prud'hommes

Julien Lepers le 26 août 2014 à ParisJOEL SAGET Julien Lepers le 26 août 2014 à ParisJOEL SAGET
Max Fresnel | 10 Mars, 2018, 00:52

Julien Lepers demande donc un dédommagement de 3,4 millions d'euros.

Tout le monde se souvient de son éviction surprise de Questions pour un champion fin 2015, et son remplacement par Samuel Etienne. Julien Lepers, deux ans et demi après avoir été licencié, l'ancien animateur de Questions pour un champion se présentait devant la justice afin d'obtenir gain de cause. La dernière émission enregistrée avait, pour rappel, été diffusée le 20 février 2016 sur la chaîne du service public.

Julien Lepers, qui conteste son licenciement par France 3 devant les prud'hommes, espère obtenir 3,4 millions d'euros.

Jeudi après-midi avait lieu une audience agitée au conseil des prud'...

Après son éviction, l'animateur de 68 ans a affirmé à plusieurs reprises qu'il était victime de la nouvelle politique de jeunisme de la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte qui avait annoncé qu'elle voulait plus de diversité au sein du groupe et moins d'"hommes blancs de plus de 50 ans". Quant au préjudice qu'aurait subi Julien Lepers, il n'existe pas pour la société de production.

"Robe d'avocat sur le dos, Maître Pierre-Olivier Lambert, l'avocat de Julien Lepers, plaide un licenciement " sans cause réelle et sérieuse " et un " préjudice d'image et de discrimination ". "Ce ne sont pas des motifs juridiques. Le dossier est vide", a-t-il poursuivi. "(.) Entre 2000 et 2003, la part d'audience du jeu a chuté de 33 % puis de 56 % de 2005 à 2015". De plus, le défenseur de FremantleMedia avance un rapport datant de 2014, où Julien Lepers est jugé par les téléspectateurs du programme comme étant " trop rapide, stressant, ringard et lourd ". "Je n'ai même pas pu dire au revoir aux 2,2 millions de téléspectateurs qui me regardaient", a déploré l'animateur en fin d'audience. "Il a participé à Danse avec les Stars, fait une comédie musicale, écrit un livre..."

Bref, les deux parties se sont défendues et les Prud'hommes rendront leur verdict le 5 avril.