Samedi, 26 Mai, 2018

Giphy débranché de Snapchat et Instagram — Contenu raciste

Pourquoi vous ne pouvez plus utiliser de GIF sur Instagram et Snapchat Pourquoi Instagram et Snapchat ont retiré les GIFs de leurs stories
Charles Cochet | 13 Mars, 2018, 11:35

Alors que la fonctionnalité est disposnible seulement depuis quelques semaines, depuis vendredi, il n'est plus possible d'ajouter de Gif à ses stories sur Instagram ou sur Snapchat.

Interpellés par les utilisateurs, Snapchat et Instagram ont réagi en désactivant temporairement l'accès à Giphy depuis leur application. La décision semble être temporaire, mais affecte des millions d'utilisateurs qui utilisent la fonctionnalité pour égayer leurs photos et vidéos.

Ce service permet d'intégrer des GIF animés dans les contenus Instagram et Snapchat. Depuis le week-end dernier, les deux services de partage dimages ont stoppé momentanément leur collaboration avec la plateforme Giphy.

Le GIF en question mettait en scène l'animateur d'une émission de télévision en train de comparer les personnes de couleur à des primates et de compter le nombre de personnes noires assassinées. Le GIF a également eu une insulte raciale, sur lequel était écrit " Compteur de crimes de nègres ". Les conditions d'utilisation de Giphy interdisent toutefois certains types de GIF, notamment racistes.

Le porte-parole de Snapchat s'est dit désolé et étonné de voir un tel contenu apparaître dans l'application.

En réponse à cette situation, Giphy, qui fonctionne comme un moteur de recherche qui indexe les meilleurs GIFs sur le web, a supprimé le GIF raciste et a étudié le problème pour découvrir qu'il s'agissait d'un bug dans ses filtres de modération de contenu.

Les deux géants de la tech ont fait des déclarations à TechCrunch concernant le retrait. La raison: la découverte d'un sticker au contenu raciste. "(.) Le personnel de Giphy révise chaque autocollant GIF à la main et devrait être terminé sous peu", a indiqué Giphy dans un communiqué de presse. "Nous prenons toute la responsabilité de ces événements et présentons nos plus sincères excuses aux personnes qui se sont senties offensées par l'incident".