Mercredi, 19 Septembre, 2018

Fumigènes : la préfecture en colère, convoque le PSG

Angel Di Maria a marqué les esprits à Madrid Angel Di Maria a marqué les esprits à Madrid
Mickael LaFromboise | 11 Mars, 2018, 01:13

Et, pour le moment, les sanctions concernent les supporters et non le PSG qui, lui, connaitra le 22 mars prochain la sanction définitive de l'UEFA au sujet des innombrables fumigènes allumés mardi dernier au Parc des Princes. Selon le préfet, Michel Delpuech, dans un courrier révélé par Europe 1 et relayé par L'Équipe, à destination de Jean-Claude Blanc, directeur général délégué, "cette rencontre a été l'occasion de nombreux incidents qui témoignent de graves défaillances en matière de sécurité". En attendant, le préfet de police de Paris a annoncé avoir pris des arrêtés " d'interdiction administrative de stade ", pour sept supporters, interpellés en possession d'engins pyrotechniques.

Le Paris Saint-Germain s'expliquera donc le jeudi 15 mars prochain devant la Préfecture de Paris.

La commission de discipline de la LFP devra aussi condamner le PSG pour les fumigènes lors du match face à l'OM, ce sera, là, le 29 mars prochain.