Samedi, 20 Octobre, 2018

Clash à propos du voile avec Bernard de la Villardière — TPMP vidéo

Rokhaya Diallo en mai 2014 3 TPMP: après son clash avec Bernard de la Villardière Rokhaya Diallo critiquée sur Twitter
Charles Cochet | 02 Mars, 2018, 01:29

Le clash entre Rokhaya Diallo et Bernard de la Villardière sur le plateau de Cyril Hanouna a fait vivement réagir Nadine Morano, nommée récemment conseillère auprès de Laurent Wauquiez. Le sujet de la discorde? Le port du voile. Un autre spectateur fait même une proposition: "Ce qui serait bien, ce serait d'inviter des MUSULMANS qui sont d'accord avec Bernard de la Villardiere, comme moi!" . Or, les explications ont étés beaucoup plus virulentes que prévu. Invité dans Touche pas à mon poste, le journaliste a été attaqué par les chroniqueurs de l'émission pour ses prises de position sur le voile.

Vous ne cessez de citer des musulmans qui sont étrangers. Nous, on vous parle des musulmans de France qui ont un gros problème avec la manière dont vous les dépeignez. Je veux être très honnête avec vous, et je suis désolée pour votre maman, mais je n'aime pas du tout ce que vous faites. "Je trouve que vous abordez les sujets avec une fausse neutralité qui pour moi, masque une idéologie que vous déversez dans des pseudo-reportages qui, à mon avis, sont des tribunes", lui a directement asséné Rokhaya Diallo.

"C'est une doctrine que je dénonce et j'ai le droit de considérer qu'une femme qui porte le hijab, c'est une régression dans un pays où on essaie de faire en sorte qu'il y ait une égalité entre les hommes et les femmes", a-t-il notamment répondu à son interlocutrice. Le chroniqueur a conclu: "Je regrette que ce débat ait mal tourné". Des propos qui ont scandalisé Gilles Verdez: " Retirez ça.

Puis, Bernard de La Villardière a expliqué avoir été placé sous protection judiciaire après avoir reçu des menaces de mort. Vous ne pouvez pas dire que j'arme des assassins. C'est une discussion. Vous avez des convictions, j'en ai aussi.

En conflit depuis plusieurs années avec les chroniqueurs de Touche pas à mon poste, Bernard de la Villardière est venu s'expliquer sur le plateau de Cyril Hanouna. "J'en ai marre de cette histoire parce que c'est de la manipulation pure et simple".

Le reporter s'est défendu, l'accusant à son tour de "manipuler les choses".

Et l'ex-secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy, devenue récemment conseillère du président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez, d'asséner: "Française de papier".