Dimanche, 22 Juillet, 2018

Apple confirme utiliser Google Cloud pour son système de cloud computing iCloud

Un magasin Apple à Shangha Un magasin Apple à Shangha
Max Fresnel | 02 Mars, 2018, 01:35

Alors qu'Apple utilisait déjà les systèmes de données à distance d'Amazon ou de Microsoft, elle vient de confirmer utiliser le cloud public de Google pour stocker les données de son service iCloud. Cela fait énormément de données à stocker et si la firme de Cupertino construit plusieurs data-centers, elle n'a pas les capacités pour héberger tous ces fichiers. Pour rester compétitive, la firme a été obligée de muscler son jeu en se dotant notamment de services dans le cloud sous la marque iCloud.

La dernière update du document datait de mars 2017 où étaient mentionnés Amazon et Microsoft mais pas Google. Mais le document précise néanmoins que des données sont bien stockées sur les serveurs de Google: selon 9to5mac, ces données peuvent inclure les contacts, données de calendrier, photos, vidéos et documents stockés sur la machine et enregistrés vers iCloud.

Est-ce à dire qu'Apple entend ne compter que sur sa propre infrastructure pour faire du cloud? Non.

C'est en 2016 qu'on retrouve les premières traces comme quoi Google avait remporté un contrat iCloud mais aucune des deux entités n'avait confirmé quoi que ce soit. " Le service est indifférent à ce qui est stocké et gère tout le contenu du fichier de la même manière, comme une collection d'octets ", souligne Apple, ce qui signifie qu'Amazon et Google ne connaissent même pas la nature des données qu'ils hébergent. Le géant américain utilise également toujours les services infonuagiques d'Amazon, Amazon Web Services. Chaque fichier est divisé en blocs et chaque bloc est chiffré avec une clé AES-128 et SHA-256, le stockage sur Google Cloud Platform ne devrait donc pas poser de problème de sécurité.

Pour son service de stockage dans le cloud, Apple a changé de fournisseur et utilise désormais Google.

iCloud va acquérir de nouvelles fonctionnalités en 2018.