Lundi, 19 Février, 2018

Michelin publie un bénéfice net "historique" pour 2017 — Pneumatiques

Pneumatiques Michelin publie un bénéfice net Reuters
Napoleon Lievremont | 15 Février, 2018, 12:23

Le manufacturier clermontois a présenté ses résultats financiers pour le compte de l'exercice 2017.

Le résultat opérationnel sur activités courantes progresse de 1,8 % à 2,742 milliards d'euros et le résultat net est en hausse de 1,5 % à 1,693 milliard d'euros. Il s'agit d'une légère baisse de la marge opérationnelle puisque ce ratio atteignait 12,9 % en 2016.

L'an dernier, Michelin a été confronté à un impact négatif des matières premières de 738 millions d'euros, compensé notamment grâce à un prix-mix positif de 668 millions et à un effet positif net des économies de 36 millions. "Le groupe se félicite d'avoir gagné des parts de marché sur les segments de pneus 18" et plus, qui représentent 75 % des ventes en première monte.

"Le groupe Michelin a réalisé une performance conforme à sa feuille de route à l'horizon 2020", s'est félicité le président de la société, Jean-Dominique Senard, qui passera le relais au printemps 2019 à l'actuel directeur général exécutif, Florent Menegaux. Il souligne que ce résultat a été obtenu "avec un positionnement prix en ligne avec la réputation de la marque" Michelin. De cette façon, M. Senard a estimé que le groupe avait démontré "son agilité dans un environnement externe plus difficile" qu'en 2016.

Michelin a aussi poursuivi le plan de compétitivité engagé en 2015, visant à économiser 1,2 milliard d'ici à 2020: il a engrangé 315 millions d'euros d'économies annuelles l'an dernier, qui ont plus que compensé l'inflation sur les coûts de production et les frais généraux.

Lors de l'assemblée générale des actionnaires, le 18 mai prochain, la direction proposera un dividende de 3,55 euros, soit un taux de distribution de 36% du résultat net ajusté des éléments non courants.

Michelin entend aussi poursuivre ses acquisitions, "qui contribueront à ses ambitions de croissance et de création de valeur".

Dans ce contexte, le manufacturier a pour objectifs en 2018 "une croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel sur activités courantes supérieur à celui de 2017, hors effet de change, et la génération d'un cash flow libre structurel supérieur à 1,1 milliard d'euros ".