Samedi, 20 Octobre, 2018

Manchester City se rassure — Ligue des champions

Pin	 Juve et Tottenham s'affrontent pour la première fois en compétition officielle. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0 Pin Juve et Tottenham s'affrontent pour la première fois en compétition officielle. AFP Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0
Mickael LaFromboise | 15 Février, 2018, 11:53

Contre toute attente, Tottenham est reparti de Turin avec de sérieuses chances de qualifications au match retour (2-2). Avec notamment une première période exceptionnelle d'intensité. En parallèle du FC Bâle-Manchester City, c'est le choc Juventus-Tottenham qui va attirer tous les regards des amateurs de ballon rond. Puis en transformant un penalty consécutif à une faute de Davies sur Bernardeschi (9e). Sous l'impulsion des excellents Dembélé et Eriksen, les Londoniens se procuraient quelques situations.

Même Buffon peut se rater.

. Ce but aurait permis à la Juve de mener 3-1, après la réduction du score de Harry Kane.

Pourtant, après une dizaine de minutes de jeu, un tel scénario pouvait à peine être envisagé. Penalty. Higuain, pour s'offrir un triplé, choisissait de tirer en force au milieu, mais trouvait la barre de Lloris. Nous n'avons pas très bien défendu mais nous avons été chirurgicaux devant. Sans se créer non plus d'occasions nettes, les Spurs restaient dans le coup. Les Italiens reculaient, et mis à part un essai de Bernardeschi (57e), ils ne portaient que rarement le danger devant Lloris. Et c'est Christian Eriksen, spécialiste de l'exercice, qui a soulagé les siens en déclenchant une frappe rasante sur coup-franc qui a trompé Buffon (2-2, 72e). Punie à juste titre, la Juve aurait dû jouer, tout simplement. Deux buts à l'extérieur, c'est super avant d'aller à Wembley pour le match retour. Notamment face à une équipe de Tottenham si forte offensivement.

Titulaire pour le match des huitièmes de finale de la Coupe d'Angleterre contre Newport County (D4) le 7 février, Alderweireld n'était pas sur la feuille de match lors de la victoire des siens dans le North London Derby contre Arsenal samedi (1-0). Et Tottenham a continué à étouffer son hôte dans sa moitié de terrain. Une prestation qui porte également la patte de Pochettino, plus que jamais l'un des meilleurs techniciens d'Europe. Les gros oiseaux avaient rendez-vous en quarts de finale. Ce serait la deuxième fois de son histoire. Soit une invincibilité de 11 heures et 35 minutes qui prend fin.