Samedi, 20 Octobre, 2018

La soeur de Kim Jong-Un assistera à l'ouverture

Image AFP Image AFP
Manon Joubert | 09 Février, 2018, 02:48

Le geste est exceptionnel.

La sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-Jong, récemment entrée au puissant politburo du parti unique, assistera vendredi 9 février à la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang, a annoncé mercredi 7 février le ministère sud-coréen de l'Unification.

Kim Eui-kyeom, porte-parole du président sud-coréen, a annoncé lors d'un point de presse que M. Moon déjeunera samedi avec cette délégation conduite par Kim Yong Nam, président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême (Parlement, NDLR) de la RPDC.

"Cela va marquer les débuts de Kim Yo-Jong sur la scène internationale", a-t-il également souligné.

Séoul se réjouit de cette visite "significative", Kim Yo-jong ayant aussi un rang élevé au sein du parti communiste nord-coréen, a fait savoir la présidence sud-coréenne.

Âgée d'une trentaine d'années, elle doit notamment rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in pour lui remettre une lettre personnelle de son frère qui exprime l'espoir que les jeux soient réussis et que les relations bilatérales s'améliorent. La Maison Blanche se méfie de la récente main tendue de Pyongyang et soupçonne le régime de chercher à gagner du temps après avoir été fortement affecté par l'avalanche de sanctions économiques et commerciales votées, au fil de 2017, à l'ONU. Elle sera la première de la dynastie au pouvoir à Pyongyang à se rendre au Sud depuis la guerre de Corée.

Il a encore expliqué que Washington et ses alliés ne relâcheraient pas la pression tant que Kim Jong-un n'aura pas pris des mesures en vue d'une " dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible ".