Mardi, 24 Avril, 2018

Un mort se réveille à la morgue — Espagne

Gonzalo Montoya Jiménez a été déclaré officiellement mort par trois docteurs différents. Problème il s'est réveillé à la morgue En Espagne, un prisonnier ressuscite à la morgue
Manon Joubert | 11 Janvier, 2018, 00:23

Trois médecins ont ensuite "observé qu'il ne présentait aucun signe de vie", a expliqué une porte-parole de l'administration pénitentiaire. Le corps est alors évacué à l'institut de médecine légale d'Oviedo, mais au moment d'effectuer l'autopsie à la morgue, le détenu s'est réveillé.

C'est le médecin légiste qui a entendu des bruits suspects provenant de l'homme, juste avant de débuter l'examen de son corps. Une sorte de situation de transe - ou d'attaque, cela dépend de quel point de vue on se place - durant laquelle le corps humain perd toute sensation et conscience. Il a été retrouvé inanimé dimanche vers huit heures du matin, après ce qui semble avoir été une tentative de suicide. "Il s'est aperçu qu'on le sortait de la housse (mortuaire) pour le mettre sur la table et pratiquer l'autopsie ", a témoigné son père, José Carlos Montoya, aux médias locaux. Quant à sa femme, elle précise le déroulement des faits: "La première chose dont il se souvient est qu'il était dans un sac noir". Comme il ne pouvait pas parler, il a commencé à pousser des petits cris. C'est un état physique transitoire, caractérisé par une rigidité des muscles du visage, du tronc, des membres qui restent figés dans leur attitude d'origine. D'ailleurs, le jour avant "sa mort", celui-ci aurait fait une crise.

La famille du détenu n'exclue pas l'idée de poursuivre la prison et une enquête interne a été ouverte. Et, bien que son état ne soit plus en danger, le détenu aurait attrapé une pneumonie en raison de son passage en chambre froide.